Ne manquez pas !
Accueil / New York / The Battery

The Battery

The Battery
5 (100%) 4 votes

Battery Park, simplement appelé the Battery par les New-Yorkais, s’étend sur la pointe sud de Manhattan. Une magnifique esplanade permet de longer l’Upper Bay de New York. C’est ici que s’installèrent, au 16e siècle, les premiers colons hollandais.

Ce magnifique emplacement , au confluent de l’Upper Bay et de l’Hudson river, était occupé par les Indiens avant que les Hollandais s’y installent et baptisent l’endroit Capske Hook.

Le nom de Battery rappelle les diverses époques auxquelles des pièces d’artillerie furent installées en ce lieu stratégique, face à la baie, tant par les Hollandais que, plus tard, par les Anglais.

Aux 18e et 19e siècle, le terrain a été étendu en surface au moyen de remblais, par des apports de matériaux divers (comme les ruines du vieux Fort George détruit en 1788) et de terre, jusqu’à accéder progressivement à sa configuration actuelle.

Pointe sud du port de New York sur l’île de Manhattan, Battery Park conserve de cette époque d’intense activité les bâtiments de Pier A, le quai A.

Le parc fut fermé pendant plus de dix ans à partir de 1940, pour que puisse être aménagé dans son sous-sol le Brooklyn-Battery Tunnel.

Les huit hectares de Battery Park abritent le terminal des ferries à destination de la Statue de la Liberté, ainsi que divers monuments et mémoriaux, tels que le East Coast Memorial, Inauguré par John F Kennedy en 1963 pour rendre hommage aux 4 596 marins disparus en mer durant la Seconde guerre mondiale, le Vientnam Memorial, le New York Korean War Memorial du sculpteur Mark Adams, le Hope Garden, en hommage aux victimes du SIDA et The Sphere for Plaza Foutain.

Castle Clinton
Cette construction militaire de forme circulaire, située sur le côté ouest du parc, fut construite en 1811 sur un îlot à quelque 30 mètres au large de The Battery. C’est en raison des travaux de remblai de ce secteur de Manhattan qu’il est désormais sur la terre ferme.

Le fort fut nommé Clinton en hommage au maire de l’époque et futur gouverneur de l’État de New York, DeWitt Clinton.

Jamais utilisé militairement, Castle Clinton fut cédé à la ville en 1823. Ses fonctions allaient être nombreuses au cours des années qui suivirent.

Jusq’en 1850, équipé d’une toiture, le bâtiment servit, sous le nom de Castle Garden Opera House, de salle de spectacle.
Durant la seconde moitié du 19e siècle, et jusqu’à la mise en service d’Ellis Island, on installa dans ses murs circulaires le centre de transit des immigrants.

De 1896 à 1941 y fut aménagé le New York Aquarium.


The Sphere for Plaza Foutain
Cette sculpture de Fritz Koenig en 1971 occupait le cœur de la Plaza du World Trade Center.
Récupérée dans les décombres du 11 septembre 2001, elle fut placée en l’état dans Battery Park et reste désormais un vibrant hommage aux victimes de la catastrophe.

A la pointe sud de l’île de Manhattan, cet espace vert aujourd’hui dédié aux loisirs et à la promenade fut autrefois la première portion de terre occupée par les nouveaux arrivants dans l’actuelle New York.

Jamais utilisé militairement, Castle Clinton fut cédé à la ville en 1823. Il servit de centre d’immigration antérieurement à Ellis Island. Il fut aussi salle de spectacle, et servit même d’aquarium.

A la sortie de Castle Clinton, de vivantes « Statues » de la liberté attendent les touristes.

Le dernier quai de débarquement du Lower West Side, en attente de rénovation. C’est là qu’autrefois étaient accueillis à New York les visiteurs les plus prestigieux à leur descente de bateau.

Le East Coast Memorial rend hommage aux soldats disparus dans l’Océan Atlantique. Le mémorial a été conçu par les architectes Gehron & Seltzer.

Des deux côtés des huit murs de granit, érigés en 1959, sont gravés les noms de 4.609 soldats morts en service.

Installé au cœur du monument en 1963, l’aigle est l’oeuvre du sculpteur italien Albino Manca.

Cette sculpture de Fritz Koenig en 1971 occupait le centre de la Plaza du World Trade Center. Récupérée dans les décombres du 11 septembre 2001, elle fut placée en l’état dans Battery Park et reste désormais un vibrant hommage aux victimes de la catastrophe.

Ici, comme dans de nombreux parcs et quartiers de New York, on rencontre des policiers à cheval.

Une oeuvre du sculpteur Luis Sanguino, installée à Battery Park depuis 1983 et commémorant l’Immigrant Landing Depot de Castle Clinton.

Battery Park est, au sud de Manhattan, un endroit très apprécié aux beaux jours pour se promener en bordure du port et pour déjeuner sous les arbres.

Plusieurs buvettes et restaurants en plein air sont installés dans Battery Park. Un air de vacances à deux pas du centre de la finance de Wall Street et des rues animées de Downtown.

Une animation permanente agite Battery Park, ne serait-ce qu’en raison de la présence du point de départ des ferrys pour la Statue de la Liberté et Ellis Island.

Fin mai, durant la Navy Week, les Coast Guards patrouillent sur l’Upper New York Bay pour escorter les navires de guerre se dirigeant vers l’Hudson River.

Les jours de fête, comme durant l’arrivée des navires de guerre fin mai pour la Navy Week, les bateaux-pompes ouvrent la voie aux grands navires pour le plus grand plaisir des spectateurs amassés à Battery Park.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.