Ne manquez pas !
Accueil / Sud / Kentucky, le Bluegrass state

Kentucky, le Bluegrass state

Terre natale d’Abraham Lincoln, le Kentucky est renommé pour ses chevaux, son bourbon et son hospitalité. On y trouve aussi des étendues de forêts sauvages et magnifiques, et la plus grande concentration de grottes du monde.

Le Kentucky est renommé pour ses chevaux, ses lacs, sa musique de style « Bluegrass« , son bourbon et son hospitalité. On y trouve des étendues de forêts sauvages et magnifiques, et la plus grande concentration de grottes du monde.

Le Kentucky s’étend des Monts Cumberland et Pine à l’est et au sud-est jusqu’à la vallée du Mississippi, en passant par la « prairie de l’herbe bleue« , qui est vallonnée au nord et s’abaisse progressivement vers l’ouest.

Dans la région des hauts plateaux calcaires se trouvent des formations karstiques. Deux des plus grands lacs artificiels du monde, le Kentucky Lake et le Lake Barkley, se trouvent dans la partie occidentale du Kentucky.

Frankfort
Située dans la partie nord de l’Etat, sur les bords de la Kentucky River, Frankfort est, en termes de population, la cinquième plus petite capitale d’Etat des Etats-Unis. Le capitole de style « beaux-arts », à la décoration intérieure évoquant le classicisme français, fut achevé en 1905.

Il est entouré de beaux jardins où l’on admirera une grande horloge florale, et a pour voisin le vaste Manoir du Gouverneur du Kentucky résidence historique réalisée dans le style du Petit Trianon à Versailles.On trouve à Frankfort quelques grandes distilleries de Bourbon du Kentucky, comme la Buffalo Trace Distillery.

Lexington
Lexington fut fondée en 1775 sur un territoire de l’ouest des « Allegheny mountains » qui faisait alors encore partie de la Virginie. Dans la région centre-nord, à moins d’une heure de route à l’est de la capitale Franckfort, c’est la deuxième plus grande ville de l’Etat. Lexington a la réputation d’être la « Capitale mondiale du cheval » : les plus fameux pur-sang du pays y sont élevés sur des prairies d’herbages luxuriants poussant sur des sols riches en calcium donnant une herbe particulièrement propice à la dureté des os des équidés et connue sous le nom de « Bluegrass » (lherbe bleue).

Lexington possède deux hippodromes historiques, Keenelandet The Red Mile, ainsi que quelques belles demeures classées, comme la Mary Todd-Lincoln House, Ashland ou Hunt Morgan House.

Louisville
Sur la rive du fleuve Ohio, qui délimite la frontière avec l’Indiana au nord, Louisville est la plus grande ville du Kentucky. Des rapides en amont sur le fleuve firent un certain temps obstacle à l’avancée des pionniers vers l’Ouest et contribuèrent au développement de la ville à partir de 1778.

Le nom de « Louisville » lui fut donné dès 1780, en l’honneur du roi de France Louis XVI, dont les troupes avaient participé à la Guerre d’indépendance des Etats-Unis (et comme dans le prénom « Louis » en français, le « s » ne se prononce pas dans « Louisville »).

La ville connut la prospérité avec ses activités portuaires, les bateaux remontant l’Ohio devant être nécessairement déchargés en raison de l’obstacle des rapides. L’histoire de Louisville a été marqué par des catastrophes climatiques qui dévastèrent partiellement la ville : en 1890 une tornade fit 120 victimes; en 1937 la « Grande inondation » la submergea en grande partie; en 1974, une tornade de niveau F4 ne fit miraculeusement que deux victimes.

Louisville, parfois nommée « Derby City« , est réputée pour son fameux Kentucky Derby, couru depuis 1875, la plus grande course hippique des Etats-Unis, qui prend place le premier samedi du mois de mai sur l’Hippodrome de Churchill Downs.

Abraham Lincoln birthplace
C’est dans une humble ferme (en fait une « log cabin » d’une pièce), juste à l’extérieur d’Hodgenville, au cœur du Kentucky le plus rural, que naquit le Président Abraham Lincoln le 12 février 1809. Une « cabin », semblable à celle qui vit naître « Honest Abe« , est symboliquement préservée dans le « Memorial building« , temple classique à colonnes placé au sommet d’une colline du Parc National créé pour préserver le site.

A un peu moins de 20 km du site historique, on peut aussi visiter, à Knob Creek, l’endroit ou Lincoln vécut de l’âge de deux ans à l’âge de huit ans, et où la « log cabin » de sa famille a été reconstituée. La famille quitta Knob Creek en 1816 et partit pour l’Indiana.

Mammoth Cave
Dans le centre-sud du Kentucky se trouve le spectaculaire Mammoth Cave National Park aux salles souterraines pouvant atteindre 60 mètres de large et autant en hauteur. Mammoth cave est une attraction touristique depuis presque 200 ans. Ce vaste labyrinthe de calcaire, le plus long système souterrain connu dans le monde, comprend des centaines de kilomètres de couloirs (dont plus de 600 ont déjà été explorés), des gouffres, de hautes cavernes, de magnifiques concrétions calcaires, des cours d’eaux et des lacs. A l’extérieur, le Parc National préserve une partie des collines boisées de la Green River Valley parcourues de sentiers de randonnées.

Fort Knox
Au sud de Louisville, Fort Knox est une base militaire américaine connue pour être le site d’entreposage depuis 1937 de la réserve d’or des Etats-Unis, autrefois la plus importante du monde : le « Bullion Depository« , géré par le Département du Trésor. La chambre-forte souterraine contint jusqu’à 20 000 tonnes d’or en lingots durant la Seconde guerre mondiale. Le site n’est pas ouvert aux visiteurs mais ont peut découvrir à proximité (visite gratuite) le General George Patton Museum of Leadership consacré à l’histoire de l’armée américaine.

Bourbon du Kentucky
La renommée du Kentucky tient aussi à sa production de « Bourbon« , ce whisky américain vieilli en fûts de chêne et dans la composition duquel le maïs entre au moins pour moitié. Un Festival du Bourbon du Kentucky se déroule chaque année en septembre dans la petite ville de Bardstown, l’un des hauts lieux de la fabrication du bourbon depuis 1776.

 

 

La musique Bluegrass
Tradition ancestrale des premiers immigrants du Kentucky, patchwork importé de leurs divers pays d’origine, la musique bluegrass est une version plus « roots » des styles folk et country. Elle connut une grande popularité dans les années 1960 et 1970 sous l’impulsion d’un natif de l’Etat, Bill Monroe, virtuose de la mandoline et réputé le « Père de la musique Bluegrass« . Le style bluegrass associe autour de la mandoline le violon, le banjo et la guitare, cette dernière jouée en picking et avec une indispensable rapidité. Ecoutez Footprints in the snowKentucky WaltzRawhide ou Toy Heart pour avoir une idée du Bluegrass tel qu’interprété par Bill Monroe et son « Blue Grass Boys Band« .

Personnages célèbres du Kentucky
Abraham Lincoln (1809-1865), 16e Président des Etats-Unis, président durant la Guerre civile américaine, naquit dans le conté de LaRue, dans le Kentucky. Son opposant, Jefferson Davis (1808-1889), Président des Etats confédérés (1861-1865) était lui aussi natif du Kentucky. Le cinéaste D.W. Griffith (1875-1948) est né à Crestwood. Légende du jazz, le vibraphoniste Lionel Hampton (1908-2002) naquit à Louisville. Le Kentucky est l’Etat de naissance du boxeur Mohamed Ali, the greatest, né à Louisville en 1942. Père de la musique Bluegrass, Bill Monroe (1911-1996) naquit à Rosine. C’est aussi celui de l’acteur George Clooney, né à Lexington en 1961 et celui de Johnny Deep, né en 1963 à Owensboro. Le Kentucky est l’Etat de naissance du chanteur compositeur John Jacob Niles (1892-1980) né à Louisville, qui accompagnait ses ballades poétiques, chantées d’une voix incomparable, au son du dulcimer des Appalaches. (Go ‘Way From My Window, I Wonder as I Wander…)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.