Ne manquez pas !
Accueil / Sud / Mississippi, l’Etat du Magnolia

Mississippi, l’Etat du Magnolia

Mississippi. Un nom qui évoque des images du puissant « Père des eaux ». Dans l’Etat du Magnolia, les bateaux à vapeur du fleuve Mississippi chargeaient leur cargaison à portée de vue des manoirs imposants des années 1800.

Mississippi. Un nom qui évoque des images du puissant « Père des eaux ». Dans l’Etat du Magnolia, les bateaux à vapeur du fleuve Mississippi chargeaient leur cargaison à portée de vue des manoirs imposants des années 1800. Le parfum des magnolias, des lauriers roses et des glycines embaume l’atmosphère tout comme il y a un siècle et demi. Les forêts grandioses sont toujours debout. Les traditions aussi, qui ont fait de cet Etat le cœur du Sud profond. Le Mississippi a pour ligne de frontière avec la Louisiane et l’Arkansas les méandres du puissant fleuve dont il porte le nom.

Le Mississippi a été exploré très tôt par des Espagnols et colonisé par des Français; le premier établissement français (1699) était Fort Maurepas dans la région de Biloxi. A l’exception d’une petite partie, le territoire fut cédé par la France à la Grande Bretagne en 1763. Il devint le 20e Etat de l’Union en 1817, mais fit sécession au début de la guerre civile (1861), et ne fut réintégré dans l’Union qu’en 1870.

 

Jackson
Fondée en 1821 par des marchands franco-canadiens et plus tard nommée en l’honneur du Général Andrew Jackson, 17e président des Etats-Unis, la capitale du Mississippi, ville moderne et active, fut autrefois un port cotonnier en bordure de la Yazoo River. On y visitera Governor’s Mansion, construite en 1842, ainsi que Manship Home, quartier général des Confédérés durant le siège de la ville, et Jackson’s City Hall, magnifique maison à colonnade construite en 1846 et qui demeure  aujourd’hui encore la mairie de Jackson. Principale attraction de la ville, le Capitole d’Etat fut construit en 1903 en remplacement de l’ancien state capitole de style greek-revival, aujourd’hui rénové (notamment après le passage dévastateur de l’ouragan Katrina en 2005) et abritant depuis 2009 le Musée de l’Etat. Avec ses bars du quartier de State Sreet, où l’on peut assister à des concerts en fin de semaine, la capitale administrative du Mississippi en est aussi une capitale de la musique live.


Natchez 
La plus ancienne colonie de la Mississippi River Valley prit naissance sous la domination française avec Fort Rosalie en 1716, sur des collines en bordure du fleuve alors occupées par les Indiens Natchez. La ville, située sur une hauteur dans le sud de l’Etat, non loin de sa frontière avec la Louisiane, est renommée pour le grand nombre et la beauté de ses maisons antérieures à la Guerre civile (antebellum houses), dont elle conserve plus de cinq cents exemplaires parmi lesquels des manoirs imposants, dont beaucoup ont été transformés en hôtels ou en bed & breakfasts.

 

Port Gibson 
A deux pas de Natchez, la petite ville que le général Ulysses Grant épargna durant la Guerre de Sécession parce que «trop belle pour être incendiée», fut fondée par des colons français en 1729. Parmi les constructions historiques qu’elle conserve, la plus connue est celle de Windsor Ruins (au sud-ouest de la ville), avec les très photogéniques colonnes subsistant d’une maison de style Greek Revival.

Tupelo 
On y découvrira la modeste maison de deux pièces où Elvis Presley naquit le 8 janvier 1935, ainsi que la chapelle et le musée. Outre pour la naissance du « King« , la ville est restée dans les mémoires en raison d’une tornade meurtrière, considérée comme la quatrième tornade la plus dévastatrice de l’histoire des Etats-Unis, qui la frappa au printemps 1936 faisant 216 victimes sur son passage.

Personnages Célèbres du Mississippi
Le Mississippi est l’Etat de naissance le l’écrivain William Faulkner (1897-1962) né à New Albany, auteur de Lumière d’août, Le bruit et la Fureur, Tandis que j’agonise… L’écrivain et dramaturge Tennessee Williams (1911-1983) naquit à Colombus, Mississippi. Il est l’auteur d’ Un tramway nommé Désir, de Ménagerie de verre, de Soudain, l’été dernier… Le Mississippi est l’Etat de naissance de la présentatrice vedette Oprah Winfrey, née en 1954 à Kosciusko. Bo Diddley, considéré comme l’un des fondateurs du rock and roll est né à McComb en 1928. L’Idole Elvis Presley (1935-1977) était originaire de Tupelo. Le Mississippi est l’Etat de naissance du chanteur et compositeur Jimmy Buffet, (Margaritaville…) né à Pascagoula en 1946.

Biloxi 
Fondée par le navigateur Pierre Le Moyne d’Iberville, Biloxi fut, en 1699,  le premier établissement permanent dans la basse vallée du Mississippi. Sur le Golfe du Mexique, cette petite station a fait sa renommée avec les industries de la crevette et des huîtres. Le vieux phare, construit en 1848, est toujours en activité. On pourra visiter « Beauvoir« , une belle demeure qui fut la maison du président Jefferson Davis, ainsi que le Musée de la marine et de la Pêche.Les plages de sable fin du Golfe du Mexique et les conditions climatiques agréables qui y règnent toute l’année ont donné naissance sur la côte sud à d’autres villégiatures pittoresques et renommées: Bay St.LouisGulfport ou Pass Christian.

Natchez Trace Parkway
Une des grandes routes mythiques des Etats-Unis, longue de plus de 700 km, la Natchez Trace relie Natchez à Nashville, Tennessee. A l’origine un sentier utilisé par les Indiens puis plus tard par les explorateurs, cette voie servit par la suite aux fermiers et exploitants de bois pour acheminer leurs productions en direction du Mississippi.Ce chemin de terre historique fréquenté par les randonneurs est aujourd’hui doublé par une belle route réservée aux véhicules de tourisme, serpentant au cœur de la forêt entre sites historiquespoints de vue et sentiers de randonnée.

La Route du Blues
Le « Delta » est généralement considéré comme le lieu de naissance du Blues, au 19e siècle. Ce style musical né dans les plantations de coton, est encore très présent dans le Mississippi comme dans le Sud des Etats-Unis. En de nombreux endroits, bars ou clubs, on pourra apprécier la scène blues live. Certains sont plus touristiques, d’autres plus privés et fréquentés par une clientèle locale. Ces derniers, les « juke joints« , sont sans doute les plus intéressants et les plus authentiques mais rares sont ceux qui ont subsisté avec le temps. Les boites de blues sont réparties dans l’ensemble de l’Etat, et plus principalement le long de la célèbre Route du Blues, la Highway 61, que l’on pourra emprunter du sud au nord, entre Vicksburg et Memphis (Tennessee), ainsi que sur la Highway 49, jusqu’à Jackson.

Mississippi : l’Etat du Blues
Le Mississippi fut la pépinière principale des plus grands noms du blues. Le bluesman, guitariste et compositeur Big Bill Bronzy (1993-1958) naquit dans le comté de Scott. Le compositeur et contrebassiste Willie Dixon (1915-1992) est né à Vicksburg. Le légendaire bluesman John Lee Hoker (1917-2001) naquit à Clarksdale. Mississippi John Hurt (1892-1966) naquit dans le comté de Carroll. Elmore James (1918-1963), « le roi de la Slide Guitar » est né à Richland. Skip James (1902-1969) vit le jour à Bentonia. Robert Johnson (1909-1938), le plus célèbre guitariste et chanteur du Delta Blues est né à Hazlehurst. La légende raconte qu’il aurait acheté son talent en vendant son âme au diable à l’intersection (crossroad) des routes 61 et 49, près de la petite ville de Clarksdale… B.B King, considéré comme le plus grand guitariste vivant est né en 1925 à Itta Bena. Muddy Waters (1915-1983), le « père du Chicago Blues » était originaire de Rolling Fork.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.