Ne manquez pas !
Accueil / Sud Ouest / Arizona l’Etat « grand spectacle »

Arizona l’Etat « grand spectacle »

Arizona l’Etat « grand spectacle »
4.5 (90%) 16 votes

Phénomène grandiose et sans doute l’une des merveilles du monde, le Grand Canyon n’est pas le seul grand spectacle naturel de l’Arizona. Déserts d’une beauté envoûtante, réserves indiennes, ruines de civilisations disparues et premières missions espagnoles en sont quelques-uns des trésors.

Entre la Californie du sud et le Nouveau-Mexique, prolongement au sud de l’Utah, l’Arizona est l’Etat « grand spectacle », celui plus que tout autre où les espaces infinis alternent avec les merveilles de la nature.

Etat montagneux du sud-ouest des Etats-Unis, l’Arizona commence au plateau du Colorado, qui atteint jusqu’à 2 000 mètres d’altitude avec la chaîne volcanique de San Francisco et le Grand Canyon. Il se poursuit vers le sud par un paysage de terrasses de faible altitude sillonné par la rivière Gila, paysage sur lequel s’étendent de vastes déserts de pierre et de sel. Il se termine par le haut-plateau de l’Arizona au niveau de la frontière du Mexique.
Le caractère grandiose du paysage, la végétation désertique typique (cactus Seguaro, en forme de colonnes) et les lieux de peuplement indien préhistoriques, ont conduit à l’aménagement de nombreux parcs nationaux et sites protégés.
L’Arizona est en superficie le 6ème Etat des Etats-Unis, après le Nouveau-Mexique et avant le Nevada.
L’Arizona a la plus importante population indienne des Etats-Unis, Hopis, Navajos, Apaches… répartie dans 19 réserves représentant 25 % de la surface de l’Etat.

Monument Valley
Monument Valley Navajo Tribal Park, à cheval sur le nord-est de l’Arizona et le sud de l’Utah, déploie ses milliers de kilomètres carrés peuplés de formes étranges taillées dans le grès et de villages indiens Navajo. Des paysages ancrés dans l’imaginaire des passionnés de westerns.

Navajo National Monument
A l’ouest de Kayenta, sur la route entre Monument Valley et Page, se trouve le Navajo National Monument où vous verrez les plus impressionnantes habitations troglodytiques d’Arizona. Sur trois zones de 240 hectares au total se trouvent des ruines de la civilisation Pueblo remontant au 13e siècle.

 

Page
Dominant le lac Powell, perchée à 1300 mètres d’altitude sur une mesa située en territoire Navajo, Page vit le jour en 1957, à l’occasion de la construction du Glen Canyon Dam sur le Colorado.

C’est une base de départ idéale pour visiter un grand nombre de points d’intérêt situés dans un rayon de 250 kilomètres, tant dans l’Utah que dans l’Arizona : les parcs nationaux de Bryce et ZionMonument Valley, le Grand Canyonle Canyon de Chelly et, plus près Horseshoe BendAntelope Canyon,Marble Canyon (et le Navajo Bridge), Glen Canyon ou la Glen Canyon National Recreation Area.

Grand Canyon
Le Grand Canyon sur la rivière Colorado, dans le centre-nord de l’Arizona (entre Page au nord et Flagstaff au sud), s’étire sur 350 km de longueur et sur 6 à 29 km en largeur.

On estime qu’il remonte à 230 millions d’années. C’est incontestablement l’un des spectacles les plus grandioses au monde.

Le climat et la végétation du versant sud sont typiques du Sud-Ouest aride. Le versant nord, comme un autre monde, est plus haut de quelque 400 mètres et évoque le Canada pour son climat et sa végétation.

Vous pouvez descendre au fond du Canyon à dos de mulet en partant de Bright Angel Lodge sur le Versant Sud. De la piste on découvre des points de vue magnifiques.

Le Parc National de Grand Canyon est ouvert toute l’année, mais la neige bloque les routes du versant nord d’octobre à mai. Les pistes et les routes du versant sud sont habituellement ouvertes et sûres.

Ouvert au public depuis 2007, le Grand Canyon Skywalk est une passerelle d’observation, pont en forme de fer à cheval et à fond de verre, permettant de se promener à quelque 4000 pieds (plus de 1200 mètres) au-dessus du fond du canyon.

Flagstaff
Au nord de Phoenix et au sud de Grand Canyon, Flagstaff est située, sur le parcours de la Route 66, à proximité de Humphrey Peak (3 851 m) le point culminant de l’Etat. Située à 2100 mètres d’altitude (6 910 ft), Flagstaff est une ville authentique et pittoresque où fraîcheur et calme sont au rendez-vous pendant la saison estivale.

Flagstaff doit son nom à l’utilisation d’un pin ponderosa de ses forêts comme mât à drapeau lors de la fête de l’indépendance du 4 juillet 1876.

Flagstaff jouit d’un écosystème très diversifié. Les amoureux de la nature pourront découvrir cet environnement au cours de randonnées dans la Forêt Nationale de Coconino où pins ponderosa et lacs se succèdent.

La ville est entourée de montagnes recouvertes de pins de Bentham qui lui confèrent cette douceur contrastant avec la chaleur ambiante. C’est le site idéal pour tous les départs vers le Grand Canyon à 130 km au nord, mais aussi vers les sites d’exception qui entourent la ville.

Flagstaff a un lien privilégié pour l’astronomie, notamment avec le Lowell Observatory qui possède deux télescopes datant de 1896 et de 1928. Les deux appareils, encore en fonctionnement, peuvent être utilisés certains soirs pour observer la voûte céleste, mettant ainsi l’immensité de l’univers à porté de regard.

Des festivals organisés pendant l’été célèbrent les arts des tribus indiennes HopiZuni, Navajo et Pai. Ce voyage dans le passé peut être prolongé avec la visite du Museum Northern Arizona qui présente de remarquables collections d’archéologie indienne.

Meteor Crater
Situé à une cinquantaine de kilomètres de Flagstaff, Meteor Crater est le plus grand cratère météoritique du monde. Ses 1265 m de diamètre et ses 174 m de profondeur sont la trace de l’impact d’un astéroïde de nickel et de fer qui s’est écrasé il y a 50 000 ans à plus de 60 000 km/h.

Montezuma castle
Dans une roche de couleur sable émerge un village haut de 5 étages. Construit à flanc de falaise

au 12e siècle par les Indiens Sinagua, Montezuma Castle est classé monument national et est un des sites les mieux conservés des Etats-Unis. Situé à 80 km au sud de Flagstaff.

Painted Desert et Petrified Forest National Park
Dans le Painted Desert (Désert Peint), près de Holbrook, à l’est de Flagstaff, vous serez subjugué par les couleurs des plateaux, buttes et mesas de grés et d’argile.

Un ensemble de jaunes, rouges et ocres, dont les tons varient à chaque moment de la journée.

Dans ce même territoire, Petrified Forest National Park recèle des os fossiles, des plantes et des arbres pétrifiés aux brillants coloris, vieux de 190 millions d’années.

Sedona
Destination très appréciée qui a attiré artistes et écrivains, Sedona se trouve au coeur d’un impressionnant ensemble de falaises de grès ponctuant le désert de l’Arizona, et des couleurs magnifiques d’Oak Creek Canyon. Un des plus beaux paysages des Etats-Unis, traversé par la North Verde River.

Les amateurs de philosophies New-age prétendent qu’à Sedona convergent de puissants flux d’énergie.

Au sud-ouest de Sedona, une visite à Red Rock State Parkpermet de découvrir la magnifique formation rocheuse de Cathedral Rock où furent tournés de nombreux westerns.

Phoenix
Au milieu d’une vaste dépression désertique entourée de montagnes, et à 320 km au sud de Grand Canyon, Phoenix est une ville cosmopolite qui réalise une curieuse imbrication des anciennes civilisations espagnole et indienne avec celles de l’Ouest contemporain. Avec son climat ensoleillé toute l’année (au coeur de la Vallée du Soleil), Phoenix connaît une des croissances les plus rapides des Etats-Unis. La construction de canaux d’irrigation a permis de faire de la ville une véritable oasis.

Le Heard Museum, référence pour tout ce qui touche aux Indiens d’Amérique, est un remarquable musée d’art indien, dans une superbe villa coloniale. Y sont présentées parmi de nombreuses autres les cultures navajoapachezuni,hopi . Le musée Heard possède des collections Navajo et Eskimo, ainsi que la collection Goldwater de 400 poupées kachinas indiennes.

Entre Phoenix et Mesa, se trouve Superstition Mountain, qui conserve jalousement le secret de la fabuleuse mine de Lost Dutchman. Des milliers de passionnés ont tenté de retrouver son trésor légendaire, mais son emplacement reste l’un des grands «mystères de l’Ouest».

Quelques-uns des plus beaux paysages d’Arizona se trouvent dans cette région, le long de l’ Apache Trail.

A 40 km à l’est de Phoenix, Apache Junction est célèbre par son Apacheland Movie Ranch, reconstitution d’une ville de la Conquête de l’Ouest, maintes fois utilisée comme décor de TV ou de cinéma.

A 80 km au sud-est de Phoenix, se trouvent les ruines de Casa Grande, constructions indiennes qui ont survécu depuis 600 ans.

La base militaire de Davis Monthan
Au sud de l’Arizona, à la limite de la ville de Tucson, la base militaire de Davis Monthan abrite un incroyable cimetière d’avions. Véritable spectacle pour les yeux, l’Aerospace Maintenance and Regeneration Center de la base abrite plus de 4000 avions attendant de servir à nouveau ou vendus en pièces détachées. Pour ceux qui souhaitent découvrir ce lieu impressionnant, des visites sont régulièrement organisées par le Pima Air & Space

Tucson
Tucson, à un peu plus de 160 km au sud-est de Phoenix, est l’une des plus anciennes implantations espagnoles de l’Ouest. La ville attire les visiteurs avec sa fascinante architecture dont une forteresse espagnole du 18e siècle, el Presidio de Tucson.

L’ Arizona State Museum possède d’excellentes collections d’archéologie indienne.

L’ Arizona-Sonora Museum permet de découvrir la vie sauvage du désert.

Le parc à thème Old Tucson, à 20 km à l’ouest, fut bâti pour un décor de cinéma et sert aujourd’hui pour la télévision.

A quelques kilomètres de la ville se trouve la mission de San Xavier del Bac, fondée en 1700 par des missionnaires Jésuites, et complétée en 1797 par les Franciscains. L’une des missions les mieux préservées du Sud-Ouest et des plus intéressantes architecturalement.

Tubac
A 40 miles au sud de Tucson, ne manquez pas Tubac. Plus ancien établissement européen en Arizona, fondé en 1752 par les Espagnols qui y établirent une garnison et y construisirent un fort, connu sous le nom de « El Presidio« .

Petite ville aux rues tortueuses, entourée d’inoubliables étendues désertiques, Tubac jouit en été, en raison de sa situation plus élevée, d’une température plus agréable que celle de Tucson.

 A quelques kilomètres au sud, à Tumacacori (ou s’était installé Georges Simenon en 1948), dans la Santa Cruz River Valley, découvrez le Tumacacori National Historical Park qui regroupe les ruines de trois anciennes missions espagnoles, dont deux sont les plus anciennes missions d’Arizona.

Tombstone
Connue comme la ville de l’Ouest Sauvage, Tombstone fut dans les années 1880 un camp minier célèbre pour ses maisons de jeux et ses duels. On peut visiter, rénovés, le Crystal Palace Saloon, le Bird Cage Theater, l’Oriental Bar, ou les bureaux de, l’Epitaph, le journal local.

 

L’Arizona est l’Etat de naissance des stars du rock Alice Cooper, Stevie Nicks, Fleetwood Mac et Linda Ronstadt et du bassiste de jazz Charlie Mingus. Mais aussi celui du célèbre joueur Doc Holliday (1851-1887), qui participa au règlement de compte à OK Corral.

 

A cheval sur la limite entre l’Utah et l’Arizona, Monument Valley et ses trois buttes constituent l’un des paysages les plus célèbres, les plus filmés et les plus admirés des Etats-Unis.

 

Au nord de l’Arizona, près de Page, la Glen Canyon National Recreation Area née en 1960 du barrage de Glen Canyon sur le Colorado. Un endroit très apprécié pour les activités nautiques les plus diverses.

 

Horseshoe Bend.Ce spectaculaire méandre du fleuve Colorado se trouve à quelques kilomètres de Page, en aval du lac Powell.

 

Parfois rectilignes parfois sinueuses, les routes de l’Arizona du nord conduisent le voyageurs à travers des paysages dont on ne se lasse jamais.

 

Sur la route en direction de Marble Canyon, à une heure de route au sud de Page par la Route 89. Lorsque ce pont fut inauguré, en janvier 1929, la presse de l’Arizona le considéra comme la plus grande avancée dans l’histoire de l’Ouest américain. C’était en effet le seul pont sur le Colorado sur près de mille kilomètres et un lien vital sur la route entre le nord de l’Arizona et le sud de l’Utah.

 

La plupart des visiteurs pénètrent dans le parc par le côté sud, via Las Vegas, Phoenix ou Salt Lake City. D’un accès aisé, le South Rim, qui ne ferme jamais, offre aux touristes des magasins de matériel de camping, des terrains aménagés, des «lodges» confortables, des restaurants typiques, une navette gratuite d’autocars.

 

Le spectacle offert par le Grand Canyon, l’un des plus beaux que l’on puisse voir aux États-Unis, est le symbole de l’étonnante diversité des paysages, des climats, des couleurs, de la flore et de la vie animale sauvage que l’on trouve dans les parcs nationaux américains.

 

Située à 2100 mètres d’altitude (6 910ft), Flagstaff est une ville authentique et pittoresque où fraîcheur et calme sont au rendez-vous pendant la saison estivale.

 

Comme nombre de villes de l’Ouest Américain, Flagstaff a conservé avec fierté les bâtiments construits au tournant du 19e et du 20 siècle. Des plaques sur les façades permettent d’en connaître l’historique.

 

Destination très appréciée qui a attiré artistes et écrivains, Sedona se trouve au cœur d’un impressionnant ensemble de falaises de grès ponctuant le désert de l’Arizona, et des couleurs magnifiques d’Oak Creek Canyon.

 

Un paysage typique de l’ouest de l’Arizona, non loin des limites des Etats voisins, la Californie et le Nevada.

 

Une station service sur l’interminable route déserte reliant Las Vegas (Nevada) à Kingman dans l’Ouest de l’Arizona.

 

Un arbre typique du sud-ouest des Etats Unis. Un yucca géant qui borde nombre de routes à l’ouest de l’Arizona.

 

811 West Hopi Drive à Holbrook Arizona, le Wigwam Village est inscrit au registre des Lieux Historiques (la liste des ressources culturelles à préserver) depuis 2002.

 

Dans le Painted Desert (Désert Peint), près de Holbrook, à l’est de Flagstaff, vous serez subjugué par les couleurs des plateaux, buttes et mesas de grès et d’argile.

 

Fréquentes dans le proche Nouveau Mexique, les constructions en adobe commencent à apparaître dans l’est de l’Arizona.

 

Une route mythique dont il ne reste que quelques rares tronçons, et des plaques de béton pour marquer les parcours aujourd’hui disparus.

 

Cherchez bien! Eh oui, sous cette couche de sable et de végétation aride, bordée par deux fossés à peine visibles, voici ce qu’il reste de la route 66 à proximité de Holbrook dans l’est de l’Arizona.

 

Au milieu d’une vaste dépression désertique entourée de montagnes, et à 320 km au sud de Grand Canyon, Phoenix est une ville cosmopolite qui réalise une curieuse imbrication des anciennes civilisations espagnole et indienne avec celles de l’Ouest contemporain.

 

Fondée en 1881, la plus ancienne église catholique de Phoenix.

 

Une vieille demeure, au coeur du quartier historique de Phoenix.

 

Apache Junction – Supetstition Mountain Museum. A quelques kilomètres d’Apache Junction, à l’est de Phoenix, on découvre un des hauts lieux du cinéma western.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.