Ne manquez pas !
Accueil / New York / Museum Mile

Museum Mile

Museum Mile
4 (80%) 1 vote

Le long de la cinquième avenue, de la 70e à la 105 rue, se succèdent un grand nombre de musées, parmi lesquels se trouvent les plus réputés de New York, comme le Met, le Guggenheim Museum ou la Frick Collection.

Du Nord au Sud:

Museo del Barrio
Créé en 1969 dans une école de Spanish Harlem, entre la 104 et la 105e rue (5eme avenue), le Museo del Barrio s’est donné pour mission de préserver le patrimoine artistique des immigrants latino-américains, Portoricains principalement. On y découvre à la fois un ensemble d’objets d’époque précolombienne, et les œuvres d’artistes contemporains issus du Barrio.


Musée de la ville de New York
Créé en 1923, le Museum of the City of New York eut tout d’abord ses quartiers à Gracie Mansion, avant de s’implanter sur la 103e rue, dans l’actuel East Harlem. Témoin de l’histoire de la cité, il a accumulé plus de 15 000 œuvres, peintures, photographies, cartes et documents, ainsi que des objets se rapportant à l’histoire du théâtre, et des meubles du 19e siècle. On y découvrira notamment les photographies de Jacob Riis, représentant les tenements du Lower East Side vers 1890.


Jewish Museum
Créé en 1904, et implanté en 1947 sur la 5e avenue (et 92e rue), dans un château de style français. Possédant des documents couvrant quatre mille ans d’histoire, c’est le plus important musée du monde sur la culture juive.


Cooper-Hewitt Museum
Au niveau de la 91e rue, sur la cinquième avenue, le Cooper-Hewitt Museum, installé depuis 1976 dans ce qui fut la demeure de l’industriel Andrew Carnegie, l’un des derniers exemples des palais qui furent construits au tout début du 20 siècle. C’est un musée du design, conçu sur le principe du musée parisien des Arts Décoratifs. Ses collections de dessins, de textiles, de peintures et de projets tournant autour des arts graphiques furent à l’origine collectées à l’intention des professionnels du design.

Guggenheim Museum
Le Solomon R. Guggenheim museum fut fondé en 1939 par le magnat des mines et mécène Solomon Guggenheim, pour exposer sa collection d’artistes modernes tels que KleeModigliani ou Kandinsky, collection amassée à partir de 1927 et regroupée sous le nom de Peinture Non-Objective. Le bâtiment fut commandé en 1943 à l’architecte Frank Lloyd Wright, et livré en 1959 sur un terrain acheté à l’angle de la 5e avenue et de la 88e rue. On y trouve des collections permanentes d’art moderne et contemporain, ainsi que des expositions temporaires. Célèbre autant pour ses collections que pour son architecture, le Guggenheim Museum a la forme d’une spirale s’élargissant de bas en haut. Au sommet de cette spirale, qui déroule 800 mètres de cimaises, un dôme de verre laisse pénétrer la lumière du jour.


Metropolitan Museum of Art
Sur la 5eme avenue, entre la 80e et la 84e rue, c’est l’une des rares enclaves urbaines dans Central Park. L’un des quelques musées majeurs du monde, le Met possède un grand nombre des œuvres principales de l’histoire des arts. Sa construction débuta en 1880 et se déroula en plusieurs grandes étapes successives, se développant au fur et à mesure que les collections devenaient plus nombreuses. Le Met possède plus de deux millions d’objets (tous ne sont pas exposés) et la plus importante collection d’antiquités égyptiennes après celle du Musée du Caire.

Whitney Museum of American Art
Au 945 Madison avenue (75e rue), ce musée est consacré à l’art américain du 20e siècle. Il fut fondé en 1930 par Gertrude Vanderbily Withney, dépitée de voir refusée par les institutions classiques comme le Met, sa collection de quelque 500 pièces d’art moderne. Le bâtiment dans lequel le musée est établi depuis 1966 est une œuvre de l’architecte Marcel Breuer ; la façade donnant sur l’avenue est en forme de pyramide inversée à trois gradins, structure massive et grise percée de rares et petites fenêtres. Vous y admirerez les œuvres des artistes américains les plus actifs du 20e siècle, parmi lesquels Jackson Pollock, Edward Hopper, Andy Warhol, Jasper Jones, Alexandre Calder, Frank Stella


Frick Collection 
Un manoir caractéristique des demeures palatiales élevées au tournant des 19e et 20e siècles, construit par l’industriel Henry Clay Frick entre Madison et la 5e Avenue et les 69 et 70e rues. On y admire depuis 1935 la fabuleuse collection de peinture européenne du maître de maison, de la Renaissance jusqu’au 19e siècle, et notamment des œuvres de Rembrant, de Vermeer, du Titien, de Renoir, d’Ingres ou de Fragonard. Les rues situées de part et d’autre de la Frick collection ont conservé de beaux hôtels particuliers du 19e siècle.

A découvrir aussi : Metropolitan Museum – Frick Collection –Withney Museum – Gracie Mansion – Queensboro Bridge

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.