Ne manquez pas !
Accueil / New York / Metropolitan Museum of Art (MET)

Metropolitan Museum of Art (MET)

Au milieu du côté Est de Central Park s étend le vaste complexe de bâtiments du Metropolitan Museum of Art, le plus grand musée d’Art des Etat-Unis.

Ses riches collections, pour la plupart des donations, retracent quelque cinq mille ans d’histoire de l’Art, depuis l’antiquité jusqu’au milieu du 20e siècle. Au même titre que le British Museum de Londres et le Louvre, c’est une des grandes galeries d’art du monde.

Le Metropolitan Museum of Art fut fondé en 1870 par un groupe d’intellectuels, d’artistes, de financiers et de personnalités politiques afin d’offrir à la ville de New York et à la nation une institution culturelle dédiée à un vaste public.

Après une première installation au numéro 681 de la 5e avenue puis sur la 14e rue, le Met prit ses quartiers entre 1879 et 1898 sur un terrain mis à disposition par la ville à l‘intérieur même du quadrilatère de Central Park, en bordure de la 5e avenue.

C’était à cette époque un bâtiment en briques de style neo-gothique, avec un toit en acier et en verre (conçu par Calvert Vaux et Jacob Wrey Mould) entourant quatre petites cours, et correspondant à l’actuelle partie postérieure du musée.

La première collection du musée fut un ensemble de 174 peintures hollandaises et flamandes principalement, issues de trois collections européennes privées.
En 1902 on ajouta le bâtiment à ailes, conçu par l’architecte Richard Hunt, puis une monumentale façade Renaissance à quatre colonnes jumelles en calcaire gris de l’Indiana, achevée en 1926.

Le début du 20e siècle correspond aussi à l’arrivée de collections majeures. Dès 1907 avec l’acquisition d’œuvres d’Auguste Renoir, le Met commençait à regrouper son actuelle collection majeure d’Impressionnistes et Post-Impressionnistes.

Puis furent ouverts le département des Antiquités Grecques et Romaines, l’Aile Américaine, la Collection Égyptienne (la plus belle après celle du Musée du Caire), l’incomparable Collection Islamique, pour arriver aujourd’hui à un total de 17 départements constituant chacun un véritable « musée dans le musée ».

Les passionnés de l’histoire américaine ne manqueront pas l’Aile Américaine, la plus grande collection de peinture, de sculpture et d’art décoratif américain, répartie dans un total de 24 salles présentant un panorama incomparable de l’histoire des Etats-Unis.
Parallèlement aux expositions permanentes sont présentées chaque année une trentaine d’expositions temporaires dans les domaines les plus divers. Certaines ont marqué l’histoire du Met, comme Les Trésors de Toutankhamon en 1978, les Collections du Vatican, en 1983, ou la Collection privée d’Edgar Degas en 1997.

Bâtiment d’une superficie de 180 000 mètres carrés (soit vingt fois la taille qu’occupait en 1880 le bâtiment original), le Met attire, pour ses expositions permanentes et temporaires, quelque 5 millions de visiteurs annuels. Ses collections comprennent plus de deux millions d’œuvres d’art les plus anciennes datant de plus de 5000 ans. Le musée emploie 1800 personnes à plein temps et 900 volontaires.
Le conservateur de cette institution est depuis 2009 Thomas P. Campbell qui succède au françaisPhilippe de Montebello lequel était à la tête du Musée depuis 1977.

Ne comptez pas faire le tour d’un tel musée en quelques heures. Un grand nombre de visiteurs lui accordent une journée, parfois deux journées successives. Certains passionnés se rendent même à New York spécialement pour le Met et y passent une semaine…


Metropolitan Museum of Art -1000 Fifth Avenue at 82nd Street – New York, New York 10028-0198 – Informations: 212-535-7710

Pour s’y rendre : métros 4, 5, ou 6 jusqu’à la station 86e rue, puis marchez trois blocs vers l’ouest jusqu’à la 5ème Avenue.

Tarifs : 20$ par adulte, 10$ pour les étudiants et les plus de 65 ans.
Gratuit pour les Membres et pour les enfants de moins de 12 ans accompagnés d’un adulte.
Le ticket donne droit à une entrée le même jour à une entrée au Musée des Cloîtres.

Le musée est fermé le lundi.
Ouvert de 9 h à 17h 30 les mardi, mercredi, jeudi et dimanche, et de 9 h à 21 h les vendredi et samedi.

La carte de membre (à partir de 60$) offre une entrée illimitée pour un an au Met et aux Cloisters.

 

Les principales collections du Met
Antiquités du Proche Orient – Armes et Armures – Art de l’Afrique, de l’Océanie et des Amériques – Art asiatique – Institut du Costume – Art Égyptien – Peinture européenne – L’Aile Américaine – Art Grec et Romain – L’art Médiéval et les Cloîtres – Art Moderne (aile Lila Acheson Wallace) – Photographies – Dessins et peintures – Art islamique.

Après une première installation au 681 5e avenue puis sur la 14e rue, le Met prit ses quartiers entre 1879 et 1898 sur un terrain mis à disposition par la ville à l’intérieur même du quadrilatère de Central Park, en bordure de la 5e avenue.

Bâtiment d’une superficie de 180 000 mètres carrés (soit vingt fois la taille qu’occupait en 1880 le bâtiment original), le Met attire, pour ses expositions permanentes et temporaires, quelque 5 millions de visiteurs annuels.

Portrait de Juan de Pareja, réalisé par Velasquez à Rome, où l’artiste, envoyé par Philippe IV d’Espagne réalisa un portrait du Pape Innocent X.

Correggio, Moretto, Moroni et Romanino, dans une vaste salle tendue de rouge.

Santa Maria de la Salute, et le Grand Canal au-dessus du Rialto, oeuvres de Francesco Guardi dans les années 1760.

Découvrir les maîtres, observer, apprendre, rêver…

Au fil de notre promenade dans les salles consacrées à la peinture européenne, voici deux œuvres du maître florentin du 15e siècle Domenico Ghirlandaio.

Avec cette célèbre Jeune Femme au Pichet, l’une des œuvres majeures du maître hollandais du 17e siècle Johannes Vermeer.

Régate à Sainte Adresse, une oeuvre de Claude Monet en 1867.

Des salles consacrées à l’art moderne. On s’y évade à coup sûr en plongeant avec délices dans les yeux allongés des délicats modèles d’Amedeo Modigliani.

Une vue de Cagnes sur Mer vers 1925 par le peintre français né en Lituanie Chaïm Soutine.

The Lighthouse at two lights, le phare de Cape Elisabeth, dans le Maine, sous l’œil d’Edward Hopper en 1929.

Les somptueuses salles consacrées à l’Art médiéval au Metropolitan Museum. La suite de la visite se fera au Musée des Cloîtres dans le nord de Manhattan puisque votre billet d’entrée au Met vous donne accès gratuitement aux Cloisters dans la même journée.

Une partie du Temple de Dendur, qui se dressait en Nubie avant d’être transféré et reconstruit à New York en 1963.

Les trésors de l’Antiquité gréco-romaine, disposés pour le plaisir des amateurs dans une vaste salle aux allures de villa romaine.

Au nombre des trésors de l’art Océanien, ce plafond d’une maison Kwoma dans la partie septentrionale de la Nouvelle-Guinée.

Un des plus beaux lieux du Met, cette Aile Américaine rénovée bénéficie d’une merveilleuse lumière diffusée par une immense véranda reflétant les feuillages de Central Park.

La façade Greek revival de la Branch Bank, construite à New York, dans la partie nord de Wall Street entre 1822 et 1824. La banque a été démolie en 1916 et la façade a été récupérée pour être exposée au Musée.

Dans les allées de la lumineuse American Wing…

Un lieu magique, en terrasse du Metropolitan Museum of Art. On y boit une bière ou un Martini en admirant le coucher du soleil sur Central Park et l’Upper West Side, au cœur de l’exposition du moment, comme cet arbre en acier, oeuvre de l’artiste américain Roxy Paine. Un des lieux enchanteurs de Manhattan.

Sortie du Met, un vendredi soir, jour de nocturne. Dernier regard sur un voyage de rêve dans le monde de l’art…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.