Ne manquez pas !
Accueil / New York / Rockefeller Center

Rockefeller Center

Rockefeller Center
4.8 (95%) 4 votes

Sur un terrain de 15 acres (6 hectares) situé entre les 58 et 51e rues et 5e et 6e avenues s’éleva dans les années 1930 un ensemble de quatorze gratte-ciel connu sous le nom de Rockefeller Center, constituant alors un véritable ensemble urbain au cœur de Manhattan.

Dû à l’architecte Wallace Harrison, l’ensemble, construit dans l’esprit Art Déco, fut par la suite agrandi vers le nord et vers l’ouest.

Vers la fin du 18e siècle et au début du 19e, un médecin d’origine écossaise, professeur à l’Université de Columbia, David Hosack, possédait à cet endroit un jardin botanique et des serres qui servaient essentiellement à la recherche. En 1811, il légua le terrain à l’Université, qui l’afferma.

Au milieu du 19e siècle ce secteur de la ville connut une certaine vogue. Les luxueuses résidences, occupées par une bourgeoisie industrielle et financière, commencèrent à s’y multiplier.

Ce quartier élégant connût pourtant un revers de fortune au début du 20e siècle avec l’arrivée du métro aérien (l’Elevated, ou El) bruyant et vecteur de nuisances diverses, au beau milieu de la 6eme avenue (Avenue of the Americas).

La population bourgeoise déménagea et le secteur connût une désaffection encore aggravée par l’irruption soudaine de la Crise de 1929.

Sur le terrain du Dr Hosack, qu’il avait pris à bail en 1827 pour un loyer annuel de trois millions de dollars, John D. Rockefeller Junior (1874-1960), fils du fondateur de laStandard Oil, décida de construire un complexe de bâtiments à usage commercial. Il fonda pour ce faire la Rockefeller Center Corporation.

La mise en place du chantier nécessita la démolition de quelque deux cents vieilles bâtisses qui parsemaient le terrain.

La construction fut confiée à l’architecte Wallace K.Harrison. Elle fut achevée en 1940, au terme d’une dizaine d’années de travaux.

Par la suite, d’autres buildings furent érigés à proximité, étendant largement le Rockefeller Center au-delà de sa surface d’origine.

Le terrain appartient toujours à la Columbia University, qui en a prolongé le bail jusqu’en 2069 au profit des actionnaires du Rockefeller Center.

Un ensemble de 19 buildings
Le Rockefeller center est aujourd’hui composé d’un ensemble de 19 buildings répartis autour de la Rockefeller Plaza.

Dans le « bloc » situé entre les 49e et 50e rues, sur le côté ouest de la 5e avenue, se trouvent deux bâtiments de six étages séparés par des parterres fleuris.

Au N°610 se trouve la Maison Française, dotée de deux sculptures de Janniot symbolisant l’entente entre Paris et New York.

Au N° 620, le British Empire Building représente la Grande Bretagne. Il est agrémenté de neuf statues de bronze représentant les industries de base de l’Angleterre.

A l’entrée de l’International Building, et face à la Cathédrale Saint Patrick, l’Atlas de Bronze est une oeuvre de Lee Lawrie en 1937.

L’espace séparant les deux maisons est appelé la Promenade, ou encore « The Channel » en raison de sa situation entre la France et l’Angleterre. C’est une rue réservée aux piétons et décorée de parterres fleuris : les Channel Gardens.

Cette voie conduit à Lower Plaza, encore appelée Sunken Plaza, place située en contrebas, terrasse de restaurants en été, patinoire (the Rink at Rockefeller Center) en hiver, avec sur son côté ouest une statue de bronze doré de Paul Manship, représentant Prométhée, derrière laquelle est écrite la phrase d’Eschyle : “Prometheus, teacher in every art, brought the fire to Earth that hath proven to mortals a means to mighty ends.”

A l’ouest de la Plaza, dans le prolongement des Channel Gardens, s’élève le General Electric Building (autrefois appelé RCA Building), coeur du Rockefeller Center avec ses soixante-dix étages et ses 259 mètres (850 pieds) de hauteur.

L’ensemble du Rockefeller Plaza voit passer chaque jour près de 250 000 visiteurs.

La Plazza accueille chaque hiver le sapin de Noël le plus célèbre des Etats-Unis.

Top of the Rocks
Le 1er novembre 2005 a eu lieu la réouverture du Top of the Rock, terrasse d’observation du Rockefeller Center située au 70e étage, soit à 260 m au-dessus des trottoirs de la 67e et 70e rue.

Il offre une vue panoramique sur ManhattanCentral Park, le Chrysler BuildingTimes Square et même sur la Statue de la Liberté.
Le Top of the Rock, terrasse d’observation du Rockefeller center, fut pour la première fois ouvert au public en 1933.

Le design de la plateforme était alors censé évoquer celui des grands paquebots transatlantiques.

Cette surface de plus de 5 000 mètres carrés surplombe New York à une hauteur de 260 mètres au-desus du niveau de la rue, aux 67e, 69e et 70e étages du 30 Rockefeller Plaza.

La somptueuse terrasse permet de découvrir une impressionnante vue à 360 degrés sur les principaux points d’intérêt de New-York, du Chrysler Building au Brooklyn Bridge, de Central Park à l’Hudson et à l’East River.

La terrasse d’observation fut fermée au cours de l’année 1986 pour rouvrir en 2005 au terme d’une restructuration entreprise par le cabinet Gabellini Associates.

Le Top of the Rock est ouvert tous les lours de 8 h à minuit. le dernier ascenseur part à 23 heures.
On peut acheter son billet à l’avance par téléphone au 212-698-2000 ou au 1-877-NYC-ROCK (1-877-692-7625)

Le Rockefeler center s’étend entre la 5e et la 7e Avenue et de la 47e à la 51e rue.

En métro, diverses lignes conduisent au Rockefeller Center :
-Lignes F-D-B-Q jusqu’au Rockefeller center.
-Ligne 6 jusqu’à la 51e rue et Lexington Avenue.
-Lignes 1 ou 9 jusqu’à à 50e rue et Broadway.
-Ligne N-R jusqu’à 5e Avenue/59e rue.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.