Ne manquez pas !
Accueil / New York / Greenwich Village

Greenwich Village

Greenwich Village
4.3 (86.67%) 3 votes

Construit sur des marécages au bord de l’Hudson River, ce quartier se distingue du plan en damier du reste de la ville par le tracé tortueux qui épousent le lit des anciens cours d’eau.

Greenwich Village est un quartier du sud-est de Manhattan, délimité stricto sensu  par la 14e rue au Nord, par la 4e Avenue et le Bowery à l’Est, par Houston Street au sud. A l’Ouest, le quartier est bordé par l’Hudson River.

Dans ce chapitre, nous avons inclus East Village, qui fut considéré comme faisant partie du Lower East Side jusque dans les années Soixante, époque à laquelle des intellectuels, musiciens, artistes et écrivains s’y installèrent, à la recherche de logements plus abordables.

Nous y avons aussi inclus le Lower East Side, prolongement d’East Village vers le sud.

GREENWICH VILLAGE : West Village – Le Village -Washington Square Park – East Village – Astor Place -Lower East Side – The Bowery – Manhattan Bridge – Williamsburg Bridge.

Tartine, au 253 West 11th Street, un restaurant français au cœur du Village.

Au 576 Hudson Street, White Horse Tavern, qui doit sa célébrité au poète irlandais Dylan Thomas, est une institution de West Village.

A l’entrée nord de Washington Square, dans l’axe de la Cinquième Avenue, fut érigé en 1889 un arc de triomphe destiné à célébrer le centenaire de l’accession de Georges Washington à la première présidence des Etats-Unis. L’architecte Stanford White fut chargé de consacrer cette commémoration par la construction d’un arc de triomphe en marbre, inauguré le 30 avril 1895.

Au coeur de Greenwich Village, Washington Square Park est un endroit animé, convivial, dans lequel le promeneur découvrira toujours quelque chose à voir ou à écouter.

Guitaristes, percussionnistes, jazz-bands ou pianistes, les musiciens sont nombreux à Washington Square Park, pour le plus grand plaisir des passants.

Sur la rue bordant Washington Square Park au nord, une succession de belles demeures de style dit « greek revival », construites par la bourgeoisie New yorkaise dans ce qui était encore un « coin de campagne » à l’écart de l’animation commerciale de Downtown. L’écrivain Henri James fait se dérouler au 18 de cette rue (la maison qui appartenait alors à sa famille) son roman Washington Square.

Ce passage fermé, entre University Place et la 5e Avenue, fut autrefois un secteur regroupant les écuries des demeures bourgeoises environnantes.

Une des petites rues pittoresques du New York d’autrefois. MacDougal Alley fut la dernière de Manhattan (jusqu’en 1930)à être éclairée par des réverbères à gaz.

Les West 4th Street Courts, entourés de grillages et connus sous le nom de « the cage ». Des terrains de basket amateur au coeur du Village, à quelques pas de Washington Square Park.

Au 178 Septième Avenue, le Village Vanguard est l’un des temples du Jazz à New York. Le club accueillit les plus grands noms du Bop et se forgea une place dans l’histoire de al musique grâce aux enregistrements qui y furent réalisés de musiciens tels que John Coltrane, Dexter Gordon, Bill Evans ou Wynton Marsalis.

Au lendemain du 11 Septembre 2001, en hommage aux victimes des attentats du World Trade Center, des carreaux de faïence décorés ont commencé à être accrochés sur un grillage de West Village, à l’angle de la 7e Avenue et de la 11e Rue.

Oeuvre des architectes Calvert Vaux (Central Park) et Frederic Clarke Withers il se distingue par ses pignons, ses toits d’ardoise, ses colonnes, ses sculptures, et par tout un ensemble d’éléments architecturaux des plus originaux. Jefferson Market Courthouse est surmonté d’une tour de 52 mètres de haut, à toit pyramidal, avec en son sommet une grande horloge à quatre faces.

Au 220 Varick Street, entre Downing St et la 7th Avenue Sud.

Au 61 7th Ave South, un restaurant « tex-mex » fondé en 1984 avec pour thème le Taco Taxi, une Studebaker 1950. AU menu, fajitas, taquitos, enchiladas de mole, ceviche, burritos gordos, quesadillas…

La place recut le nom de John Jacob Astor (1763-1848), émigrant allemant qui fit fortune dans le commerce desfourrures et dans l’immobilier, devint l’homme le plus riche des Etats-Unis à son époque, et une des personalités dominantes de New York. Durant les années précédant la Guerre civile, une grande partie des plus riches familles de la ville comme les Vanderbilt et les Delano, habitèrent le quartier.

Ce remarquable alignement de quatre maisons (sur les neuf d’origine) avec colonnes corinthiennes fut construit en 1836 dans le style Greek Revival, sur Lafayette street (alors Lafayette Place), juste au sud d’Astor Place.

La voie cyclable et pédestre a été réaménagée en 2002 avec l’installation d’une rampe d’accès en remplacement des anciennes 83 marches qui décourageaient nombre de cyclistes.

Sur Broadway et Houston Street, le célèbre mural de DNKY. On y distingue les tours jumelles du World Trade Center. Réalisé au début des années 1990, ce mural a malheureusement été effacé en juin 2009.

L’une des principales artères de Lower East Side, Delancey Street se prolonge jusqu’au Williamsburg Bridge.

Houston Street à l’angle d’Elisabeth Street. Sur Houston Street, la boutique d’un brocanteur s’étend sur le trottoir.

C’est le pont le plus fréquenté pour la traversée de l’East River, avec plus de 78 000 véhicules par jour. Il peut être plaisant de le traverser à pieds ou à vélo. Pour les cyclistes, une passerelle est prévue à gauche du pont (côté nord) à partir de Manhattan, tandis que les piétons et les joggers emprunteront la passerelle de droite (côté sud). Une marche de quelque deux kilomètres entre ciel et East River, qui vous conduira sur l’autre rive, à Dumbo.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.