Ne manquez pas !
Accueil / New York / World Trade Center

World Trade Center

World Trade Center
4.8 (95%) 12 votes

Jusqu’à leur destruction lors des attentats du 11 septembre 2001 les tours jumelles du World Trade center constituèrent le gratte-ciel le plus haut de New-York devançant ainsi l’Empire State Building, et le plus haut des Etats-Unis jusqu’à la construction des Sears Towers à Chicago.

Cet ensemble de sept bâtiments répartis sur six hectares fut commandé à l’architecte Minoru Yamasaki par le Port of New York Authorithy dans le cadre d’une rénovation urbaine massive d’un secteur compris entre Vesey Street Church Street, Liberty Street et West Street.

Les premiers immeubles furent construits dès 1970, mais ce n’est qu’en 1976 que furent achevées les deux tours jumelles et la Plaza.

Les tours jumelles, bâtiments de 110 étages chacun et d’une hauteur de 415 et 417 mètres, comprenaient chacune une surface de bureaux de 371 600 mètres carrés, hébergeant plus de 350 entreprises aussi bien américaines qu’ internationales et leurs quelque cinquante mille employés.

Le sommet de la Tour 2 était équipé d’une passerelle d’observation, the Top of the World, attraction touristique très fréquentée.

Au centre de la Plaza se trouvait la Sphère en bronze de Fritz Koenig, haute de huit mètres, récupérée des décombres après l’attentat et aujourd’hui exposée, en hommage au victimes, au cœur de Battery Park.

L’ensemble comprenait aussi un hôtel de 22 étages (Mariott), une galerie commerciale souterraine et plusieurs restaurants, dont le célèbre Windows on the World.


Freedom Tower 

Sur le site autrefois occupé par le World Trade Center, le projet de Freedom Tower (Tour de la Liberté) des architectes Daniel Libeskind et David Childs a été signé en 2004, le 4 juillet, date de la fête nationale.

Les travaux, commencés en avril 2006, devraient se poursuivre jusqu’en 2011.

La tour culminera à 1 776 pieds (541 mètres), une hauteur symbolique puisque 1776 est aussi la date de la Déclaration d’Indépendance des Etats-Unis.

D’une taille supérieure à celle des anciennes tours jumelles, elle possédera seulement 70 étages et le dernier étage sera situé à 335 m de hauteur (le WTC avait 110 étages pour 417 m de hauteur). Un observatoire sera situé à 457 m.

Les niveaux supérieurs de la tour renfermeront un centre culturel, des restaurants et un mémorial constitué de jardins.

L’immeuble sera surmonté d’une structure dans laquelle seront installées des éoliennes qui fourniront, grande première mondiale, jusqu’à 20% de l’électricité de l’immeuble. Les antennes de radiodiffusion surmontant l’ensemble en porteront la hauteur totale à 610 m.

 

Reflecting Absence – le Mémorial
Choisi sur un total de 2 501 projets provenant de 63 pays, le mémorial dédié aux victimes des attentats du 11 septembre 2001, laissera vide l’emplacement qu’occupaient les tours jumelles.

Un bassin occupera le milieu de chacun des deux espaces. L’ensemble sera entouré d’arbres.

Conçu par l’architecte Michael Arad et le paysagiste Peter Walker, ce projet qui suscite de vives controverses, provenant notamment des associations des familles des victimes, n’est peut-être pas définitif.

Le projet du nouveau World Trade Center dévoilé le 7 septembre 2006

La construction des futurs tours du World Trade Center, dont la construction devrait être achevée en 2012, a été confiée aux architectes britanniques Norman Foster et Richard Rogers, ainsi qu’à l’architecte japonais Fumihiko Maki.

Chacun signera l’une des ces trois tours qui domineront leFinancial District et l’Upper Bay de New York du haut de leurs 288382 et 411 mètres.

Ces gratte-ciel viendront en complément de la déjà connue Tour de la Liberté, qui culminera à 541 mètres, et dont le projet a été confié début 2006 à l’Américain David Childs.

La tour dessinée par Norman Foster (au milieu sur l’illustration) se caractérise par son sommet à quatre pans inclinés, donnant l’impression que le building est composé de quatre parties distinctes.

L’ensemble architectural sera disposé autour des emplacements des Tours jumelles, site sur lequel rien ne sera construit mais qui sera transformé en un Liberty Mémorial, Mémorial de la Liberté.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.