Ne manquez pas !
Accueil / Est / Washington – District of Columbia
Le Capitole des Etats-Unis

Washington – District of Columbia

Washington – District of Columbia
4.7 (93.33%) 9 votes

Washington DC est bien plus que la capitale des Etats-Unis. C’est une ville internationale, fière de sa place dans l’Histoire, inspirante et stimulante, et qui rassemble une foule de points d’intérêt historiques, architecturaux, culturels.

En 1790, les Etats du Maryland et de la Virginie mirent à la disposition du gouvernement fédéral un territoire qui avait à l’origine une superficie de 100 miles carrés (260 km²) pour y installer la capitale fédérale.

En 1846, la partie donnée par la Virginie lui fut rendue, si bien que l’actuel Federal District of Columbia, en abrégé DC constitue un territoire d’une superficie de 178 km² .

La capitale fédérale des Etats-Unis est située à environ 300 km à l’Ouest de l’Océan Atlantique, sur la rive gauche du Potomac River, et au nord du confluent de l’Anacostia River.

La ville, qui porte le nom du premier président des Etats-Unis, George Washington (1732-1799), mais qui devait s’appeler à l’origine « Federal City« , fut aménagée d’après les plans de l’urbaniste français Pierre Charles l’Enfant.

Au centre, l’Enfant installait le Capitole, à partir duquel rayonnaient les rues et les avenues. Les avenues coupent en diagonale le réseau des rues qui, elles, se coupent à angle droit.

Le centre s’articule autour du Mall, parc tout en longueur dominé en son centre par l’immense  obélisque du Washington Monument.

Aux deux extrémités du Mall se trouvent le Lincoln Memorial (à l’ouest) et le Capitole (à l’est).

La Maison-Blanche se trouve au nord du Monument, le Jefferson Memorial au sud, dans le même alignement.

Les avenues portent des noms d’Etats de l’Union. Les rues orientées nord-sud portent des numéros, celles orientées est-ouest, des lettres de l’alphabet.

C’est ainsi que naissent les quartiers nommés NorthwestNortheastSouthwestSoutheast.

Washington DC tire son cachet du grandiose aménagement des allées, rues et places souvent ornées d’arbres, ainsi que du grand nombre de beaux édifices et de monuments, mais surtout de vastes parcs (1/6 de la ville est non bâti).

La ville vit au rythme du travail de l’administration de l’Etat, à laquelle s’ajoute l’intense activité diplomatique des ambassades étrangères ainsi qu’un va-et-vient constant des visiteurs américains et étrangers.

Le Capitole
Remarquable par son dôme blanc et le marbre dont il est construit. Vous pourrez y avoir un aperçu du fonctionnement du système législatif américain.


La Smithsonian Institution
« Le grenier de la nation », regorgeant de souvenirs. Le « Spirit of St Louis » de Lindbergh, se trouve dans le bâtiment de l’Air et de l’Espace. Plus de 30.000 œuvres sont conservées dans la National Gallery of Art . Les bâtiments de la Smithsonian institution se succèdent sur le Mall, entre le Monument et le Capitole.


Le Washington Monument

Des commentaires accompagnent la montée en ascenseur au sommet de cet obélisque de marbre de 168 mètres.

Le Lincoln
Memorial

La statue de marbre haute de six mètres d’ « Honest Abe« , le 16e Président des Etats-Unis, saisissante de vie, fait face au Monument de Washington, à l’opposé d’un long bassin d’eau miroitante.

La Maison-Blanche
L’édifice à l’architecture néoclassique bien connu, dans lequel ont résidé tous les présidents, sauf George Washington (qui en proposa l’idée).


Les Archives Nationales
On peut y voir la Constitution, le Bill of Rights et de nombreux documents de grande valeur historique.

Le Vietnam Memorial
Inauguré en 1982, et sur lequel sont gravés 58 245 noms des soldats morts au Vietnam.

Votre promenade vous conduira au Jefferson Memorial, au bord du Tidal Basin. Ce bâtiment circulaire en marbre abrite la statue en bronze haute de six mètres de celui qui fut le troisième Président des Etats-Unis.

Sur la rive nord du Potomac se trouve l’éblouissant John F. Kennedy Center for the Performing Arts. Cet ensemble aux lustres de cristal : comprend plusieurs salles pour l’opéra, les ballets, théâtre et les concerts symphoniques. Du toit terrasse, on a une vue splendide sur la ville.

Trois endroits charmants pour flâner à Washington
Dupont Circle, quartier bohème, regorge de boutiques de livres et de disques, de galeries d’art, de petits restaurants et de maisons jumelées dans le style victorien.

Georgetown la résidentielle, avec ses rues pavées, étroites et ombreuses, ses jolies maisons, son air bohème et son atmosphère coloniale.

Old Alexadria (en fait en Virginie), où de nombreuses maisons restaurées du 18e siècle bordent les rues pavées.


Le Cimetière National d’Arlington
De l’autre côté du Potomac, en Virginie, se trouve à Arlington le lieu de sépulture de nombreux héros nationaux. Vous y verrez la tombe du Président John F. Kennedy, où brûle une flamme éternelle, celle de Jackie Kennedy, et le Tombeau du Soldat Inconnu où la garde est relevée toutes les heures.

Dominant la tombe de Kennedy, l’imposant manoir Custis-Lee, demeure du Général Robert E. Lee.

Mount Vernon, 26 km au sud, toujours en Virginie, on découvre la maison de George Washington et le lieu où il fut enterré.

A découvrir si vous êtes dans la capitale fédérale au printemps, le National Cherry Blossom Festival. Une célébration des trois mille cerisiers du Japon, cadeau de Tokyo à Washington DC en 1912.

A visiter à Washington DC
Air and Space Museum – Albert Einstein Memorial – American Art Museum – Blair House – Cathedral of St. Matthew – Cimetière d’Arlington – Corcoran Museum of art – FD Roosevelt Memorial – Frederic Douglas Historic site – Jefferson Memorial – La Maison Blanche – Le Capitole des Etats-Unis – Library of Congress – Lincoln Memorial – Memorial du Vietnam – Museum of American History – Museum of the American Indian – National Archives – National Portrait Gallery – National Zoo – Old Post office Building – Washington Monument
C’est à Washington DC que naquit le compositeur, pianiste et chef d’orchestre Duke Ellington (1899-1974) Le chanteur Soul Marvin Gaye (1939-1984) est né à Washington DC. De même que l’actrice Goldie Hawn qui y naquit en 1945, et l’acteur Samuel Jackson, qui y vit le jour en 1948.

La Capitale des Etats-Unis fut fondée sur la rive nord du Potomac en 1791, dans le District de Columbia créé un an plus tôt entre Maryland et Virginie. Elle fut nommée en l’honneur de George Washington, premier Président des Etats-Unis.

L’extrémité Est du National Mall est occupée par le Capitole des Etats Unis, un bâtiment mêlant architecture néo-classique et art du 19e siècle. Les visites commencent à 8 h 30 et sont gratuites. N’hésitez pas à vous rendre au visitor’s center dès l’ouverture. Le mieux est de réserver une visite guidée par U.S. Capitol Visitors Services.

A l’origine, le bâtiment était appelé palais présidentiel ou manoir présidentiel, ou exécutif jusqu’à ce que le Président Roosevelt établisse le nom formel en 1901 en mettant Maison Blanche sur son papier à lettres.

La première pierre de l’édifice fut posée en octobre 1792 et bien que le Président Washington ait surveillé l’énorme chantier, il n’eut jamais l’occasion d’y habiter. La Maison Blanche est composée de 6 étages, 132 pièces, 35 salles de bains, un court de tennis, une piste de bowling, une salle de cinéma, une piste de jogging, une piscine …

Le National Museum of Natural History est le musée le plus visité des Etats-Unis. Nature, sciences, anthropologie, de quoi passionner durant des heures adultes et enfants. Et comme dans tous les musées de la fabuleuse Smithonian Institution, l’entrée est gratuite!

Douze mille ans d’histoire, quelque 1 200 cultures indiennes et plus de 800 000 objets (masques, costumes, bijoux) précieusement conservés sont les trésors de ce fabuleux musée à l’impressionnante architecture, ouvert en 2004. Des spectacles de musique et de danse sont présentés par des artistes Natifs-américains.

Le Musée de l’Air et de l’Espace est incontournable pour tous les passionnés d’aviation et d’exploration spatiale, et un must pour les enfants. On y découvrira nombre d’avions historiques, tels le véritable Spirit of St Louis sur lequel Charles Lindbergh effectua la première traversée de l’Atlantique. Le musée est gratuit, mais il vous faudra débourser un prix d’entrée pour le cinéma Imax ou pour le Planétarium Albert Einstein.

Construite entre 1932 et 1935 par le célèbre architecte Cass Gilbert (Woolworth Building à Manhattan) dans un style de type corinthien s’accordant avec les bâtiments environnants. Plus haute autorité judiciaire des Etats-Unis, la cour suprême, composée de huit juges et d’un Chief Justice a pour rôle de vérifier la conformité à la constitution des actes du Président et du Congrès.

Face à la Reflecting Pool, le Lincoln Memorial, bâtiment de marbre blanc à l’architecture inspirée de celle d’un temple grec, fut érigé en 1922 en hommage au 16e président des Etats-Unis, Abraham Lincoln, assassiné le 15 avril 1965 à Washington DC.

La statue monumentale d’Abraham Lincoln, haute de six mètres, est surmontée d’un texte gravé dans le mur : « Dans ce temple, comme dans le cœur du peuple, pour lequel il a sauvé l’Union, la mémoire d’Abraham Lincoln est préservée pour toujours » (In this temple, as in the hearts of the people for whom he saved the union, the memory of Abraham Lincoln is enshrined Forever ».

Au sommet des marches du Lincoln Memorial, une plaque gravée au sol rappelle que de cet endroit, en 1963, Martin Luther King prononça le discours qui allait devenir mondialement célèbre : « I have a dream ».

Un obélisque de 170 mètres de hauteur, plus haute construction de Washington DC. Un excellent point de vue pour observer la ville vue d’en haut. Décidée en 1833, sa construction ne fut achevée qu’en 1884, après avoir été interrompue à mi-chemin durant cinquante ans.

Un monument récent, ouvert en 2004, rend hommage non seulement aux plus de 400 000 soldats américains morts durant la Seconde guerre mondiale, mais aussi aux 16 millions de combattants et aux innombrables civils qui participèrent au conflit.

Un mémorial très atypique que ce Vietnam Veterans Memorial, long mur de marbre noir sur lequel sont gravés les noms des morts américains au Vietnam. Très contesté lors de sa création, il est aujourd’hui un des monuments les plus connus de la capitale américaine.

Face au Lincoln Memorial, sur la rive opposée de la Potomac River, l’Arlington Cemetery est la dernière demeure de plus de 300 000 personnes, en grande partie des victimes de différents conflits depuis la Révolution Américaine, mais aussi de 3 800 anciens esclaves. On y découvrira aussi la tombe du Soldat Inconnu, gardée jour et nuit par un soldat en arme, ainsi que la tombe du Président Kennedy et de Jackeline Bouvier Kennedy Onasis, au pieds d’une colline dominée par le manoir Lee-Curtis.

Construit entre 1892 et 1899 sur Pennsylvania Avenue, ce bâtiment massif doté d’un campanile haut de 96 mètres fut la poste de Washington DC jusque dans les années 1960. Ayant échappé à la démolition, c’est aujourd’hui un immeuble de bureaux et de commerces.

Second plus grand bâtiment fédéral après le Pentagone il fut inauguré en 1998 et remporta le titre de bâtiment fédéral le plus onéreux jamais construit. Il abrite de nombreuses organisations internationales.

Construite en 1907, Union Station fut en son temps la plus grande gare du monde. Moins utilisée avec l’essor simultané du transport aérien et du réseau routier, la gare se détériora jusqu’à ce que fut entreprise une grande opération de rénovation durant les années 1980.

4th of July, Independance Day, le jour du patriotisme, des drapaux allègrement agités, du défilé sur Constitution Avenue, du feu d’artifice, et du concert de la Navy au pied du Washington Monument.

Elevé entre 1848 et 1884 en l’honneur de George Washington, cet obélisque haut de 169 mètres fut en son temps la plus haute construction du monde (jusqu’à ce que la Tour Eiffel ne le dépasse). Le monument reste cependant le plus haut bâtiment de Washington DC.

Plus connu sous le nom de The Castle (le Château), le Smithonian Institution Building regroupe l’administration de la Smithonian.

Monument néoclassique inspiré du Panthéon romain, achevé en 1943 et dédié à Thomas Jefferson, le Jefferson Memorial fut construit à l’initiative du Président Franklin Delano Roosevelt.

Au nord de la Maison Blanche, Lafayette Square (President’s square) est connu pour les statues d’hommes célèbres qui le parsèment, et pour l’architecture des maisons qui l’entourent, telles que Decatur House, sur le côté ouest.

Ouvert depuis le printemps 2008 sur Pennsylvania Avenue, ce musée à l’architecture remarquable (conçu par l’architecte James Stewart Polshek) est consacré à la presse et aux médias.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.