Ne manquez pas !
Accueil / New England / Vermont, l’Etat des Green Mountains

Vermont, l’Etat des Green Mountains

De tous les Etats de la Nouvelle-Angleterre, le Vermont est le seul à n’avoir pas de côte atlantique. Mais il ne manque pas de magnifiques plans d’eau. Sa frontière ouest est constituée en grande partie par le Lac Champlain, qui se prolonge jusqu’au Canada.

300_vermont_route_312Etat le plus rural du pays, le Vermont est aussi un endroit d’un grand raffinement. C’est l’Etat des stations de ski, des randonnées en forêt, des magasins d’antiquité, mais aussi des colonies d’artistes.

Deuxième Etat le moins peuplé des Etats-Unis (et en sixième position parmi les plus petits), le Vermont possède encore des « general stores« , ces magasins de campagne traditionnels où l’on trouve aussi bien des articles pour la maison que des vêtements de travail agricole ou des produits alimentaires locaux. Le lait est la première production de cet Etat à dominante agricole.

La saison des feuillages d’automne, souvent mentionnée sous le nom d’ « Eté Indien » est  une période idéale pour visiter le Vermont. Les première et deuxième semaine d’octobre en sont les plus belles.

En 1609, l’explorateur Samuel de Champlain réclama la région correspondant au Vermont pour le compte de la Couronne de France.  Le premier établissement français fut établi à Fort Sainte-Anne en 1666. L’Angleterre prit finalement possession du territoire à partir de 1763 au terme des guerres ayant opposé la France aux Nations indiennes.

Le Vermont est l’un des six Etats de la Nouvelle-Angleterre, dans la partie Nord-Est des Etats-Unis; il n’a pas de débouché sur l’Atlantique. L’Etat est traversé du Nord au Sud par la chaîne de montagnes des Green Mountains (1 100-1 300 m de haut; 2/3 de la superficie totale sont boisés). Le sommet de l’Etat est le Mont Mansfield (4 395 pieds).


300_burlington_312Burlington

Sur la rive est du lac Champlain (la rive ouest est bordée par l’Etat de New York), Burlington, la plus grande ville de l’Etat, est le siège de l’Université du Vermont. La « Queen City of the Vermont » est une ville à l’atmosphère décontractée, agréable à parcourir à pieds, très appréciée des touristes, elle est dotée d’une artère principale animée bordée de terrasses de restaurants et de magasins d’artisanat.

A 11 km au sud de Burlington, au bord du Lac Champlain, se trouve le Shelburne Museum. Ses 39 bâtiments, dont la plupart furent transportés là et fidèlement reconstitués, font revivre la Nouvelle-Angleterre d’autrefois. Ils renferment une des plus grandes collections d’ art populaire américain (Americana) du pays. Vous pourrez voir le vieil atelier d’un maréchal ferrant, un relais de poste, un phare, une fantastique collection d’objets relatifs au cirque, et bien d’autres exemples recréant l’atmosphère des premiers temps de l’Amérique.

300_montpelier_312Montpelier
Au coeur d’une jolie vallée des Green Mountains, la capitale d’Etat et la plus petite capitale des Etats-Unis en nombre d’habitants (moins de neuf mille). Quel que soit le point par lequel on arrive, on aperçoit de loin le dôme doré de son capitole, dominé par la statue de Cérès, la déesse grecque de l’agriculture, des moissons et de la fécondité.

Le musée d’histoire naturelle contient la » Daye press« , conçue par l’imprimeur Stephen Daye, première presse à imprimer d’Amérique du Nord. Montpelier est réputée pour sa production de sirop d’érable, la plus importante du pays (le Vermont produit près de 2 000 litres de sirop d’érable par an).

Manchester
Au sud de l’Etat et au pied du mont Equinox (1 172m) sommet de la chaîne des Taconic, que l’on peut atteindre en voiture en empruntant une route scénique longue de huit kilomètres. Manchester est une charmante ville de province à l’atmosphère paisible, capitale locale du shopping qui attire des visiteurs des Etats voisins pour ses « magasins d’usine ».

Bennington
Dans l’angle sud-ouest du Vermont, à proximité immédiate de l’Etat de New York comme du Massachusetts. Une petite ville rurale typique de la Nouvelle Angleterre. Cinq ponts couverts sont à découvrir dans les alentours.

Le Bennington Museum possède des collections de verrerie «Vieille Amérique», de meubles et de peinture. On peut surtout y admirer des oeuvres de Grandma Moses, de son vrai nom Anna Mary Robertson Moses (1860-1961), qui commença à peindre vers l’âge avancé de 70 ans et produisit pourtant non moins de 1 500 oeuvres, principalement des scènes rurales.

300_green_mountains_312Les Green Mountains
les Montagnes Vertes (qui sont à l’origine du nom français de l’Etat) , s’étendent de la frontière nord du Vermont au Massachusetts. Elles offrent des kilomètres de sentiers d’excursions, et des abris pour la nuit. Principal sentier, le « Long Trail » traverse les Green Mountains du nord au sud de l’Etat. Le point culminant en est le Mont Mansfield (1 339 mètres) au nord de la chaîne. On dit du profil du Mont Mansfield qu’il ressemble à un visage humain. Les Green Mountains sont réputées pour leurs stations de skis, leurs feuillage d’automne et pour le sirop d’érable que l’on y produit.

Un téléphérique, des télécabines et des télésièges vous permettront de jouir d’une vue absolument spectaculaire sur les Green Mountains et leur paysage luxuriant. En été et en automne, vous pourrez faire des promenades en télécabine à Killington, Mount Snow, Stowe et Sugarbush à Warren, en télésiége à Killington et Bromley (Manchester Center), et en téléphérique à Jay Peak, dans le nord du Vermont.

300_burlington__lac_champlain_312Le Lac Champlain
Très apprécié pour la pêche, pour la plaisance, de même que pour ses plages, le Lac Champlain étend ses eaux bleues sur une longueur de 180 km (et se poursuit au nord en territoire canadien) pour une largeur maximum de 20 km. On peut le rejoindre à partir de Montréal via la Rivière Richelieu, affluent du Saint Laurent, et à partir de New York via l’Hudson River et le Canal Champlain. Des ferries permettent de traverser le lac à différents endroits, notamment entre Burlington et Port-Kent (Etat de New York).

Les Ponts couverts du Vermont
II y a plus de cent ponts couverts dans le Vermont, qui se place ainsi  en première position des Etats américains pour ce type de structures couvertes. Les couvertures installées au-dessus des pont avaient pour objet, dans les régions soumise à la neige et aux intempéries une bonne partie de l’année, d’en protéger le bois et de garantir ainsi une plus grande durée de vie à l’ensemble. Les ponts couverts sont désormais protégés et ne peuvent recevoir de modifications sans l’autorisation des instances administratives de l’Etat.

Toutes les villes du Vermont n’en ont pas, et certaines en ont plusieurs. Juste au-dessus de St Johnsbury (à l’est de Burlington) vous pouvez en voir cinq, situés à quelques kilomètres les uns des autres.

C’est dans le Vermont que fut découvert le sirop d’érable après qu’un chef iroquois eut planté son Tomahawk dans un tronc d’érable, et en ait récolté et goûté la sève, il y a près de 400 ans. Afin de partager cette expérience unique, de nombreuses cabanes à sucre sont ouvertes au public à travers tout l’Etat, dans lesquelles le voyageur peut goûter à l’élixir naturel et traditionnel vermontois. Le secret : la rapidité du fermier à faire bouillir la sève une fois récoltée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.