Ne manquez pas !
Accueil / New York / Les Cloîtres de Manhattan

Les Cloîtres de Manhattan

Les Cloîtres de Manhattan
4.3 (86.67%) 6 votes

La collection d’art médiéval du Metropolitan Museum of Art fut rachetée en 1925 par John D Rockefeller au sculpteur George Grey Barnard qui l’avait patiemment recueillie en Europe.

Aux « Cloisters », le Musée des Cloîtres, est exposée une passionnante collection d’art du Moyen Age à la Renaissance. Parmi les pièces les plus célèbres figure la Tapisserie de la Licorne.

Joyau de Fort Tyron Park, dont il occupe la partie septentrionale, sur une falaise dominant l’Hudson, dans un cadre bucolique et retiré de l’animation citadine, le Musée des Cloîtres, musée d’art sacré, est riche d’une collection d’art et d’architecture d’époque médiévale.

Les cinq cloîtres présentés proviennent de monastères français et espagnols (Saint-Michel de Cuxa, Bonnefont, Saint-Guilhem-le-Désert…) dont certains éléments, souvent des ruines, furent rachetés puis reconstitués sur cet emplacement de Fort Tyron Park.

Cette collection fut assemblée en Europe, au début du 20e siècle, par le sculpteur George Gray Barnard (1863-1938), passionné d’art européen du Moyen-âge, alors établi en France. Les éléments architecturaux furent méticuleusement numérotés cloitres_4_310et répertoriés, puis, emballés avec le plus grand soin, ils traversèrent l’Atlantique en bateau pour trouver une nouvelle vie dans l’île de Manhattan pour être dans un premier temps entreposés dans un hangar de Fort Washington Avenue.

En 1925, la collection fut achetée par le Metropolitan Museum of Art, grâce à des fonds légués par John D. Rockefeller, qui fit en outre don d’un certain nombre des pièces puisées dans sa propre collection.

Les Cloîtres de George Gray furent ainsi aménagés dans les actuels bâtiments de Fort Tryon Park, construction moderne et entourées de jardins, dont les plans sont de l’architecte originaire de Boston, Charles Collens.

cloitres_6_310Très largement enrichie, la collection fut ouverte au public à partir de 1938.

On y découvre, reconstitués, un ensemble de cinq cloîtres issus de monastères français, parmi lesquels Saint-Guilhem-le-Désert dans l’Hérault, des éléments de l’Abbaye de Saint Michel de Cuxa, dans les Pyrénées-Orientales, ou l’église espagnole de San Martin de Fuentedueña, du 12e siècle…

A l’intérieur de chaque cloître les jardins ont pour particularité de présenter les espèces végétales anciennes, cultivées dans les monastères du Moyen-âge.

Les salles d’exposition recèlent des trésors de l’art Roman et Gothique : les célèbres tapisseries de la Licorne, des vitraux, des ouvrages enluminés et autres trésors médiévaux.

cloitres_5_310Bien que regroupant des éléments de styles et d’époques différents, l’ensemble donne tout de même une impression d’unité, de monastère refermé sur lui-même. De part et d’autre d’une tour centrale sont disposés des éléments de cloîtres, de chapelles, des colonnes, des maisons, des fontaines…

 

A ne pas manquer

Saint-Michel de Cuxa
Les éléments et parties du cloître de l’ancienne abbaye des Bénédictins Saint-Michel-de-Cuxa, fondée au 9e Siècle en Roussillon. Les parties manquantes furent complétées par des copies en marbre rose des Pyrénées.

cloitres_7_310Saint-Guilhem-le-Désert
Cloître avec les colonnes et les chapiteaux authentiques de style roman du début du 13e siècle, provenant de l’abbaye bénédictine fondée en 804.

Chapelle Fuentidueña, et son abside du 12e siècle, provenant de l’élise San martin de Fuentidueña près de Ségovie.

Salle du Gothique primitif, avec différentes statues dont une Madone du 13e siècle originaire de la Cathédrale de Strasbourg.

Salle du Gothique tardif, ayant l’aspect d’un réfectoire, avec quatre fenêtres du couvent des Dominicains de Sens.

Salle Boppard, aux six vitraux de la fin du 15e siècle provenant de l’église allemande de Boppard, sur le Rhin.

Salle des Neuf Héros, avec de précieuses tapisseries du 14e siècle.

Galerie des Gobelins à la Licorne, avec des tapisseries des 15e et 16e siècles, provenant du château de Verteuil en Charente.

cloitres_2_310

Informations Générales
Adresse : The Cloisters – Fort Tryon Park – New York, New York 10040 Le Musée des Cloîtres est une branche du Metropolitan Museum consacrée à l’art et à l’architecture de l’Europe médiévale.

Pour s’y rendre : Métro ligne A, jusqu’à la station 190e rue. Empruntez ensuite l’ascenseur jusqu’au niveau rue et marchez vers le nord le long de Margaret Corbin Drive pendant environ 10 minutes.

Horaires : du mardi au dimanche, de 9 h 30 à 16 h 45 (novembre à février) et de 9 h 30 à 17 h 15 (mars à octobre).

A voir dans le secteur : Fort Tyron –  Morris Jumel Mansion – Dyckman Farmhouse. 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.