Ne manquez pas !
Accueil / New York / Fort Tryon, tout au nord de Manhattan

Fort Tryon, tout au nord de Manhattan

Fort Tryon, tout au nord de Manhattan
4 (80%) 3 votes

Fort Tryon Park fut créé en 1927 par Frederick Law Omlsted Junior (le fils de l’architecte de Central Park) à la demande de John D. Rockefeller alors propriétaire de cette forêt autrefois habitée par les Indiens Wiechqaesgecks.

Le parc fut cédé à la ville en 1931. Le vieux Fort Tyron date de la guerre d’indépendance. En 1938, les Cloisters furent construits dans la partie nord du parc.

Bordée à l’est par Broadway, au sud par la 190e rue west, et au nord et à l’ouest par Riverside Drive, cette longue colline boisée orientée nord-sud fut, jusqu’au 18e siècle appelée Long Hill par les colons hollandais.

Durant la Révolution américaine, un vieux fort colonial fut occupé par les Britanniques qui le renommèrent Fort Tryon en hommage à Sir William Tyron, dernier gouverneur de la colonie de New York. Les collines furent, en 1776, le théâtre d’une bataille entre les soldats américains et les troupes britanniques.

Quelques demeures de campagne furent construites sur les hauteurs au cours du 19e siècle par de riches newyorkais.

Fort Tryon Park (parfois appelé aussi fort Tyron) fut aménagé entre 1928 et 1935 par Frederick Law Omlsted Junior à la demande de John D. Rockefeller alors propriétaire de cette forêt autrefois habitée par les Indiens Wiechqaesgecks. Des travaux importants qui eurent le mérite de fournir de nombreux emplois durant la Grande dépression.

Le parc fut cédé à la ville en 1931. Le vieux Fort Tryon date de la guerre d’indépendance. En 1938, les Cloisters, la branche du Metropolitain Museum of Art consacrée à l’art médiéval, furent construits en 1938 dans la partie nord du parc.

En dépit de la présence des Cloîtres, le parc, peu entretenu, se dégrada rapidement (chemins envahis par la végétation, arbres abattus, décharges sporadiques…) au point que les visiteurs désertèrent complètement au cours des années 1970 cette zone devenue dangeureuse; jusqu’à ce qu’une rénovation radicale soit entreprise à partir de 1984.

Au terme de quatre années de travaux, sous l’égide du New York Restoration Project et avec l’aide de volontaires et de la Fondation Greenacre, le parc ouvrit ses portes en 1988, avec pour principal centre d’intérêt les magnifiques Heather Garden.

 

S’étendant sur une colline, Fort Tryon, l’un des points les plus élevés de Manhattan, offre une vue magnifique sur la basse vallée de l’Hudson et jusqu’aux Palisades, ces falaises bordant d’Hudson River dans le New Jersey.

Le public est désormais nombreux à s’y promener aux beaux jours, sur ses chemins et sentiers ombragés entourant des massifs débordant de fleurs et de plantes arômatiques autour desquelles s’activent des abeilles.

A découvrir : Le New Leaf Café, ouvert en 2001 dans une vieille maison en pierre située entre les Cloîtres et l’entrée principale du parc. Du petit-déjeuner, à partir de 9 heures, jusqu’au dîner, servi jusqu’à 21h30

Pour se rendre à Fort Tryon Park : Empruntez le métro de la ligne A jusqu’à la station 190e rue. Prenez l’ascenseur jusqu’au niveau rue. Lorsque vous en sortez, sur Ft. Washington Avenue, prenez à droite. Un panneau indique The Cloisters et Ft. Tryon. L’entrée du parc se trouve de l’autre côté du rond-point sur lequel vous allez arriver.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.