Ne manquez pas !
Accueil / Centre Ouest / Utah, l’Etat des grands espaces

Utah, l’Etat des grands espaces

Utah, l’Etat des grands espaces
4.5 (89.23%) 13 votes

On a décrit les paysages de l’Utah comme étant à la fois mystérieux et étranges. On a aussi raconté que si les Mormons avaient pu s’installer ici c’est parce que personne n’avait voulu de ce territoire. L’Utah est aujourd’hui une riche région industrielle, parsemée de cinq parcs nationaux parmi les plus beaux de l’Ouest américain, et de magnifiques stations de sports d’hiver.

En 1846, un groupe de cent-quarante-huit pionniers Mormons abandonna les prairies de l’Illinois et du Missouri pour aller vers l’Ouest à la recherche d’un « séjour durable pour les Saints ». Ce pèlerinage les amena à travers l’immensité des plaines, où leur chef Brigham Young (1801-1877), tomba malade.

Lorsqu’ils parvinrent à la scintillante vallée du Lac Salé, il contempla le pays de son lit de douleurs et l’on prétend qu’il déclara : «This is the place». C’était vraiment la naissance de l’Utah.

Par la suite des milliers d’autres Mormons quittèrent les Etats de l’Est pour venir s’implanter ici. Ils transformèrent l’âpre désert en une contrée florissante et fondèrent en 1855 le Territoire de l’Utah, dont Brigham Young fut le premier gouverneur.

Lorsque quelque temps après la religion Mormone institua la polygamie pour des raisons démographiques, la tension monta entre l’Etat des Mormons et le gouvernement Fédéral qui alla jusqu’à recourir à la force armée pour combattre cette institution. La question de la polygamie retarda l’accès de l’Utah à l’Union : en 1896, l’Etat fut finalement fédéré.
L’Utah est un Etat en majeure partie montagneux, traversé de vallées fertilisées par irrigation. L’Est de l’Etat est dominé par le massif des Montagnes Rocheuses. Point culminant : King’s Peak 4 110 m, dans les Uinta Mountains.
L’Ouest fait partir du Grand Bassin, avec un désert situé en moyenne à 1 800 m d’altitude. Le Grand Lac Salé ( Great Salt Lac), qui est situé au Nord, à 1 270 m d’altitude, n’a pas d’écoulement; il est relié au lac Utah par le Jordan River. Son pourcentage de salinité (de 20 à 25%) n’est guère dépassé que par celui de la Mer Morte.
Le lac artificiel « Lake Powell » (298 km de long), réalisé grâce à la construction du barrage de Glen Canyon, est situé dans le Sud de l’Utah, en bordure de l’Arizona.
L’Utah est le 11e Etat des Etats-Unis en terme de surface.
Les principales villes de l’Utah sont Salt Lake City, West Valley, Provo, West Jordan, Sandy, Orem, Ogden, St.George, Layton et Taylorsville.
Salt Lake City 
Brigham Young décida que la capitale mormone serait construite dans l’espace délimité par un carré, avec de larges avenues perpendiculaires les unes aux autres.

Aujourd’hui encore, Salt Lake City est considérée comme une des plus jolies villes des Etats-Unis.

Ici se trouve le siège de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints du dernier Jour, les Mormons. Temple Square, centre de la vie mormone, le long de la rue principale, abrite le Temple, la Salle d’Assemblée et le fameux Tabernacle.

Le Temple à été construit en 40 ans, avec des blocs de granite tirés sur 28 miles par des bœufs.Vous pourrez entendre, durant les répétitions ou les services religieux, le célèbre choeur du Tabernacle et ses 375 chanteurs, avec l’orgue gigantesque qui compte près de 8.000 tuyaux.

Le Pioneer Village Museum comporte 35 bâtiments datant de 1847 à 1900; on peut y faire des promenades en chariots bâchés tirés par des bœufs.

Visitez aussi le Seagull Monument (le monument aux mouettes) : en 1848, des mouettes arrivèrent juste à temps pour dévorer les criquets qui s’apprêtaient à dévaster la première récolte des nouveaux immigrants.Au sud de Salt Lake City, Utah Copper Mine, dans le Bingham Canyon est la plus grande mine de cuivre à ciel ouvert du monde.

En hiver l’Utah se transforme en une des mecques du ski les plus populaires du monde. A moins d’une heure de la capitale se trouvent non moins de sept stations dans lesquelles on peut profiter de « la plus belle neige sur Terre« .

Le Grand Lac Salé 
A l’Ouest de Salt Lake City se trouve le Grand Lac Salé, situé à 1 280 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Piquez-y une tête : vous flotterez comme un bouchon en raison de la densité de l’eau, dont la salinité est comparable à celle de la Mer Morte. (Il est d’ailleurs recommandé de se protéger les yeux afin d’éviter que le sel n’y pénètre). Etablissements de bains et plage aménagée à Silver Sands et Sandpebble.

Le Grand Lac Salé n’a pas d’écoulement. Il est entre autres alimenté par la Jordan River.

La couche de sels et de minéraux se concentre par évaporation à la surface du lac, relativement étendue et soumise, en plein désert, aux rayons intenses du soleil.

L’étendue du lac, ainsi que sa salinité (chlorure de sodium, magnésium et potasse), peuvent subir d’importantes variations en fonction des précipitations.

Le Grand Lac Salé finit par disparaître dans les Bonneville Salt Flats, les marais salants de Bonneville, un autre des paysages particulièrement grandioses de l’Etat. C’est là que se trouve la Bonneville Race Track, piste de plus de 10 miles de long formée par des dépôts de sel.

Très plate et parfaitement horizontale, elle se prête parfaitement aux essais de vitesse automobile.
Cinq Parcs Nationaux 
Canyonlands National Park, au Sud-Est de l’Utah près de Moab, déploie ses cent mille hectares de territoire sauvage et de roches rouges sculptées par l’érosion.A 6 km au nord de Moab se trouve Arches National Park, où vous verrez de fantastiques édifices de pierre sculptés par l’érosion.Au sud-ouest, parmi les spectaculaires canyons et déserts, vous pourrez visiter le Parc National de Zion, ainsi nommé par les Mormons en souvenir de Sion, la « cité céleste de Dieu ».A 80 km au nord-ouest, le Parc National de Bryce Canyon, avec ses formations de grès rose érodé, ses flèches et colonnes multicolores dans un décor féerique.

Au Sud de l’Etat se trouve le Parc National de Capitol Reef, qui conserve toute l’histoire de la terre imprimée dans ses roches.

Au nord du Capitole, la colline d’Enseign Peak domine la ville et offre un magnifique point de vue sur Salt Lake City, la vallée et le lac. Gravie en 1847 par Brigham Young et les membres de son expédition, Ensign Peak est aujourd’hui un lieu sacré pour l’Eglise de Jésus-Christ des Saints du Dernier Jour.

Le Great Salt Lake et les marais vus au crépuscule vus d’Ensign Peak dont le sommet atteint l’altitude de 1 650 mètres.

Une vue aérienne du Grand Lac Salé et des marais qui le séparent de Salt Lake City.

Conçu en 1912 par l’architecte Richard K.A. Kletting originaire de l’Utah, ce somptueux capitole fut achevé en 1916.

Au cœur de Temple Square, l’architecture très particulière du Temple Mormon.

Le bison, recouvert des drapeaux des comtés… Un symbole de l’Utah.

A l’Ouest de Salt Lake City se trouve le Grand Lac Salé, situé à 1 280 mètres au-dessus de la mer.

Le Grand Lac Salé finit par disparaître dans les Bonneville Salt Flats, les marais salants de Bonneville, un autre des paysages particulièrement grandioses de l’Etat. C’est là que se trouve la Bonneville Race Track, piste de plus de 10 miles de long formée par des dépôts de sel.

Aux frontières de l’Utah, en plein désert, des panneaux vantent les stations de ski de l’Utah, où l’on trouve, dit-on, la « plus belle neige au monde ».

Compagnie fondée en 1912, Utah Railways exploite quelque 700 kilomètres de voies ferrées entre Provo (Utah) et Grand Junction (Colorado).

Petite ville agricole et minière fondée en bordure du Colorado au 19e siècle par les Mormons, Moab est devenue une destination touristique et sportive. C’est le point de départ idéal pour visiter Arches et Canyonlands National Parks.

A quelques miles de Moab, en direction de Dead Horse Point, les Monitor et Merrimac Buttes nommées en hommage à deux navires ennemis durant la Guerre Civile. Les buttes sont composées d’un grès similaire à celui que l’on retrouve dans les formations rocheuses d’Arches National Park.

Des bassins d’évaporation du Potasse, vus depuis Dead Horse Point, à proximité de Moab.

L’un des derniers à avoir vu le jour, le Parc national des Arches est situé dans la fameuse région des roches rouges de l’Utah, qui s’étend au nord du fleuve Colorado prés de la petite ville mormone de Moab où certains étés, la température monte jusqu’à 46 °C.

D’imposantes falaises rouges surplombent le cours inextricable de la Green River. Une vision qui, en 1859, inspira au capitaine de cavalerie John Macomb ce jugement sans appel : « Je ne peux imaginer région plus inintéressante ». Les touristes qui affluent aujourd’hui dans ce monde en dehors du monde sont d’un tout autre avis.

Entre Moab et Monticello, en bordure de la route 191, cette formation rocheuse de grès Entrada fut nommée en hommage à un pionnier du nom de Joe Wilson, installé dans la voisine Dry Valley.

Quel plus beau moyen que ces fantastiques « custom » pour parcourir les routes infinies du Sud de l’Utah au nord de l’Arizona…

 

Sur la route 163, en direction du sud, peu avant d’arriver à Monument Valley, cette curieuse formation rocheuse en forme de « chapeau mexicain ».

Rectiligne et magique, sans doute l’une des plus belles portions de route des Etats-Unis.

Monument Valley Navajo Tribal Park, à cheval sur le nord-est de l’Arizona et le sud de l’Utah, déploie ses milliers de kilomètres carrés peuplés de formes étranges taillées dans le grès et de villages indiens Navajo.

Le parc national de Bryce Canyon paraît tout droit surgi d’une mer corallienne. C’est un chaos de blocs et d’aiguilles rocheuses aux tons de cuivre qui, dominant les versants d’une vallée encaissée, semblent monter la garde depuis des millénaires.

Dans cet étrange paysage de dunes roses et de hauts plateaux, la Virgin River a creusé une vallée qui plonge verticalement à plus de 900 mètres entre des parois de grès rouge que le soleil du désert diapre de pourpre, d’incarnat, d’orange et de jaune.

Park Avenue, étroit couloir longeant sur plus de 1,5 km d’imposants monolithes, des rochers en équilibre et de hautes parois de roche rouge surmontées de rangées d’immenses ailerons rocheux évoquant les gratte-ciel de New York.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.