Ne manquez pas !
Accueil / Centre Ouest / Wyoming, l’Etat Cowboy

Wyoming, l’Etat Cowboy

Wyoming, l’Etat Cowboy
3.8 (76.36%) 11 votes

Le Wyoming est le souvenir vivant de ce que fut l’Amérique. Ce grand Etat aux paysages magnifiques et nuancés où les Grandes Plaines rencontrent les Montagnes Rocheuses, couvre plus de 253 000 km², pour une population à peine supérieure à 500 000 habitants. C’est le moins peuplé du pays ; il y a ici plus d’antilopes que de résidents…

Le Wyoming est l’Etat des « grandes premières » : premier à avoir accordé le droit de vote aux femmes, en 1869, à avoir eu une femme gouverneur, en 1925, il a aussi connu la création du premier parc national, le Yellowstone, du premier monument national, Devil’s Tower, et de la première forêt nationale, Shoshone.

Le nom « Wyoming » est d’origine indienne et signifie « vaste paysage de prairies » (large prairie place).

A l’origine, le Wyoming appartenait en grande partie au territoire de la Louisiane que les Etats-Unis achetèrent à la France en 1803; organisé en territoire en 1868, il entra dans l’Union en 1890, en tant que 44e Etat.

Le Wyoming est après le Colorado l’Etat le plus élevé des USA (altitude moyenne : 1 800 m). Formé à l’Ouest par les chaînes des Montagnes Rocheuses, le Wyoming est constitué à l’Est par une zone de prairies.

Le point culminant de l’Etat est Gannett Peak (4 207 m)

Les villes principales du Wyoming sont CheyenneCasper, laramie, Rock Springs, Gillette, Sheridan, Green River et Evanston.

9e Etat en terme de superficie, le Wyoming est le moins peuplé des 50 Etats, et celui dont la densité de population est la plus faible, exception faite de l’Alaska.

C’est l’un des trois seuls Etats dont toutes les frontières sont rectilignes.

Cheyenne 
La capitale d’Etat fut fondée en 1867 par des mécaniciens de l’ Union Pacific lors de la construction du premier chemin de fer transcontinental.
Cheyenne est considérée comme la capitale de l’Ouest Sauvage (Wild West) ou de ce qu’il en reste.
Connu sous le nom de « Daddy of’em all » (le Patriarche), le Cheyenne Frontier Days est le plus grand « stampede« , le plus grand spectacle de rodéo en plein air du monde. Il se tient chaque année, durant la dernière semaine de juillet, depuis 1897.

Non loin de Cheyenne se trouve Fort Laramie, qui fut construit à l’origine pour protéger les marchands de fourrures et les trappeurs sur la vieille piste de l’Oregon.

Kit Carson et Buffalo Bill y faisaient halte. Un musée et 21 bâtiments (la plupart restaurés) retracent son histoire.

Les ornières creusées par les wagons des pionniers qui empruntaient l’ Oregon Trail, la piste de l’Oregon, sont encore visibles non loin de Cheyenne, à Guernsey à Platte River Canyon. Les noms des pionniers qui empruntèrent cette voie sont gravés dans les parois rocheuses.

Le chef indien Red Cloud (1822-1909), de la tribu des Sioux Oglala naquit et vécut dans l’actuel Wyoming. Le Wyoming est l’Etat d’adoption de Harrison Ford qui possède un ranch à Jackson Hole. Le peintre Jackson Pollock (1912-1956) fondateur de l’Action Painting, vit le jour dans le Wyoming.

Cody 
A 80 km à l’est de Yellowstone, à Cody, la ville qui porte le nom du héros de l’Ouest qui la fonda, vous verrez le Buffalo Bill Historic Center, ainsi que la reconstitution du ranch de ce fameux guide et homme de spectacle.

Buffalo Bill State park et Buffalo Bill Reservoir
Situé à 9 kilomètres à l’Ouest de Cody, le Buffalo Bill State Park borde la Shoshone National Forest. Le Gouvernement a racheté une partie des terres appartenant à Buffalo Bill pour y implanter un réservoir afin d’y construire un barrage. Les travaux ont débuté en 1905, et 5 ans plus tard le plus grand barrage du monde était né. Le Buffalo Bill State Park n’a été créé qu’en 1957. Il est aujourd’hui un parc d’activités récréatives.

Une belle route entre Cody et Yellowstone (en passant par Wapiti Valley) offre des vues magnifiques sur le Buffalo Bill Reservoir, du Shoshone Canyon, le tout bordé de la végétation de la Shoshone National Forest. Avec son très beau dégradé de couleurs, Theodore Roosevelt avait défini cette route comme  » the most scenic 50 miles in the world « .

Parc National de Yellowstone 
Le plus ancien du monde (1872) et le plus grand des Etats-Unis (9 000 km²) au nord-ouest de l’Etat. II renferme 10.000 geysers et sources thermales. Old Faithful, le plus célèbre, projette 37.000 à 40.000 litres d’eau bouillante à 54 mètres de hauteur toutes les 64 minutes environ.

Dans le Parc il existe des hôtels, des chalets, des terrains de camping, des sentiers d’excursion et des pistes de randonnées à cheval pour atteindre les endroits reculés.

Grand Teton National Park 
Avec ses 780 km de pics majestueux et de vallées, Grand Teton se trouve à 13 km seulement au sud de Yellowstone. Partez pour la grande aventure : embarquez à Moran pour la descente en canot pneumatique de la Snake River.

Jackson
A l’entrée sud du parc national de Grand Teton se trouve Jackson, station de ski réputée.

En été, s’y déroule le Laubin Ancient Indian Dances une passionnante reconstitution de la culture et des danses indiennes avant l’arrivée des Européens.

Le téléphérique de Jackson Hole vous entraînera sur une distance de plus de 4 000 mètres, à une altitude de 3 300 mètres, au sommet de Rendezvous Peak. Vue fabuleuse sur la chaîne de Grand Teton et la région de Jackson Hole.

Devil’s Tower 
Située dans le nord-est de l’Etat à proximité de Moorcroft, la Tour du Diable a été inscrite en 1906 comme premier Monument National du pays, en raison du rôle qu’elle a joué comme point de repère pour les explorateurs et les voyageurs venant de la région des Black Hills dand le Sud Dakota, et qui poursuivaient leur chemin vers l’Ouest.
Déjà Devil’s Tower figurait dans les légendes et le folklore des tribus indiennes.

Cette impressionnante formation rocheuse, aux monumentales colonnes de basalte, a vu sa popularité renaître auprès des visiteurs après avoir été utilisée en toile de fond en 1978 pour le film Rencontres du troisième type.

Sur la route de Denver à Cheyenne, la ligne de frontière entre le Colorado et le Wyoming.

Cheyenne est considérée comme la capitale de l’Ouest Sauvage (Wild West) ou de ce qu’il en reste.

Connu sous le nom de « Daddy of’em all » (le Patriarche), le Cheyenne Frontier Days est le plus grand « stampede », le plus grand spectacle de rodéo en plein air du monde. Il se tient chaque année, durant la dernière semaine de juillet, depuis 1897.

Le moins peuplé des Etats américains, le Wyoming est une région à dominante rurale.

Pratiquement située au centre géographique du Wyoming, la petite ville de shoshoni, nommée en référence aux Indiens Shoshone, compte aujourd’hui un peu plus de 600 habitants. De nombreuses maisons, parfois des rues entières, sont désormais désaffectées.

The Greasy Wrench, la Clé Graisseuse, l’atelier de mécanique automobile de Shoshoni.

Le Boysen Reservoir, un lac de barrage formé par le Boysen Dam, construit entre 1947 et 1952 sur la Wind River.

La Highway 20, qui conduit de Shoshoni à Thermopolis se faufile au fond du spectaculaire canyon de la Red River.

Thermopolis, une petite cité de 3000 habitants et le vaste ensemble des sources chaudes du Hot Springs State Park, dont une grande partie sont accessibles au public.

Située à 80 km à l’est de Yellowstone, Cody, porte le nom du héros de l’Ouest Buffalo Bill Cody, qui la fonda en 1886.

Cody est surnommée « Rodeo Capital of the World », la capitale mondiale du Rodéo. En plus de l’annuel Cody Stampede Rodeo, qui se déroule du 1zer au 4 juillet, un rodéo amateur s’y déroule tous les soirs du 1er juin au 31 août.

Le Wyoming est après le Colorado l’Etat le plus élevé des USA (altitude moyenne : 1 800 m). Formé à l’Ouest par les chaînes des Montagnes Rocheuses, le Wyoming est constitué à l’Est par une zone de prairies dans lesquelles il n’est pas rare de découvrir des troupeaux de bisons.

Situé à 9 kilomètres à l’Ouest de Cody, le Buffalo Bill State Park borde la Shoshone National Forest. Le Gouvernement a racheté une partie des terres appartenant à Buffalo Bill pour y implanter un réservoir afin d’y construire un barrage. Les travaux ont débuté en 1905. On peut découvrir une très belle route entre Cody et Yellowstone (en passant par Wapiti Valley) qui offre des vues magnifiques du Buffalo Bill Reservoir.

Le Wyoming est après le Colorado l’Etat le plus élevé des USA (altitude moyenne : 1 800 m). Formé à l’Ouest par les chaînes des Montagnes Rocheuses, le Wyoming est constitué à l’Est par une zone de prairies. 9e Etat en terme de superficie, le Wyoming est le moins peuplé des 50 Etats, et celui dont la densité de population est la plus faible, exception faite de l’Alaska.

La plupart des sites célèbres de Yellowstone sont facilement accessibles. On peut les admirer au passage en empruntant Grand Loop Road, la route circulaire de 240 km qui serpente le long des formations calcaires, des sources d’eau bouillante et des lacs bucoliques.

Une rencontre que l’on peut faire assez régulièrement le long des routes du Yellowstone. Atention, la prudence est de mise…

Yellowstone est le plus beau vestige de la nature vierge qui était autrefois celle de l’Amérique, et nul ne peut rester insensible à la robuste beauté de ses paysages.

Artist Point, sans doute l’un des plus beaux paysages du Yellowstone et l’un des des plus célébrés par les peintres.

La salle de restaurant d’Old Faithful Inn, l’un des plus beaux établissements hôteliers du parc, construit en 1904.

Semblable à une ligne de tipis aux tons gris bleutés, la haute chaîne couronnée de neige, étirée sur 65 km le long de la frontière sud-ouest du parc, surgit brusquement, sans s’appuyer sur aucun contrefort, de la plaine couverte d’armoise de Jackson Hole.

Le nom « Wyoming » est d’origine indienne et signifie « vaste paysage de prairies » (large prairie place). Neuvième Etat en terme de superficie, le Wyoming est le moins peuplé des 50 Etats, et celui dont la densité de population est la plus faible, exception faite de l’Alaska.

Au coeur de la petite ville du Buffalo coule une rivière, paradis des pêcheurs à la truite.

Un des bâtiments du Jim Gatchell Memorial Museum, la maison de la famille Jenkins, construite en 1916 dans le cadre du Homestead Act of 1862, loi signée par le Président Lincoln et qui attribuait la propriété des terres, dans la limite de 65 hectares, aux immigrants qui les avaient exploitées durant une période de cinq ans.

L’un des points les plus remarquables de l’Est du Wyoming, Devils Tower s’élève à 385 mètres au dessus du sol. Un phénomène géologique étonnant et un lieu sacré pour les tribus indiennes du Wyoming et de Sud Dakota.

Devils Tower devint en 1906, sous la présidence de Théodore Roosevelt, le premier National Monument des Etats-Unis.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.