Ne manquez pas !
Accueil / Centre Ouest / Une Histoire des Mormons

Une Histoire des Mormons

Une Histoire des Mormons
3.8 (76.67%) 6 votes

Ayant l’Utah pour mère patrie, mais aussi installés sur l’ensemble du territoire américain et dans les grandes villes du monde, les membres de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours sont incontournables à Salt Lake City. Vous les croiserez en visitant temple square et ses différents bâtiments.

Par une belle matinée ensoleillée du printemps de 1820, Dieu et Jésus-Christ apparurent à Joseph Smith, fils de paysan né en 1805 à Sharon (Vermont) et qui avait passé son enfance près de Palmyra (New York). Les apparitions le mirent en garde de n’adhérer à aucune des sectes de son village, afin de puiser des forces pour accomplir les grandes tâches que le Ciel allait lui confier.

Joseph Smith annonça qu’un messager divin du nom de « Moroni » lui était apparu à l’automne de l’année suivante, et lui avait ordonné de creuser à un certain endroit de la colline de Cumorah, située non loin de sa maison. Dans cette colline était enterré, dans un coffret de pierre, un livre rédigé en caractères inconnus et dont certaines pages étaient en lettres d’or.

Ce livre avait appartenu aux membres d’une grande peuplade disparue et c’est Moroni lui-même qui l’avait dissimulé là 1400 ans auparavant. Smith obéit à ces injonctions et prétendit avoir trouvé les tables d’or que, selon un ordre divin, personne d’autre que lui ne devait voir, ainsi que le « Urim » et le « Thumin » qui devaient l’aider à effectuer la traduction.

Smith, qui ne savait pas écrire, se retira en compagnie de son aide Olivier Cowdery dans un endroit solitaire pour y accomplir sa mission de traduction des livres saints avant que Dieu ne les lui reprenne.

On suppose que c’est le manuscrit d’un roman biblique inédit, oeuvre d’un prédicateur presbytérien, qui servit de modèle à Smith.

La première édition de cet ouvrage parut en 1830 à Palmyra sous le titre de « The Book of Mormon » (Le Livre de Mormon, saintes écritures des premiers habitants de l’Amerique). Le 6 avril de la même année Smith fonda avec six adeptes la « Church of Jesus Christ of Latter Day Saints« , dont le nombre des fidèles augmenta rapidement

La nouvelle église fut bientôt en butte à de graves persécutions, qui forcèrent ses membres à s’en aller progressivement vers l’Ouest; au cours de sa fuite, Smith fut arrêté Carthage (Illinois) et fut lynché dans la prison en compagnie de son frère Hyrum par une foule déchaînée.

Brigham Young succéda à Smith à la tête de la secte et gagna avec les Mormons la région de l’actuelle Salt Lake City.

Conformément aux dogmes adoptés en 1841, les adeptes de l’Eglise mormone, qui sont environ quatorze millions dans le monde (dont six millions aux Etats-Unis), voient dans la traduction « exacte » de la Bible l’émanation du Verbe de Dieu: Ils croient à une révélation permanente de Dieu et à la fin prochaine du monde, lors de laquelle Jésus-Christ apparaîtra aux « Saints des Derniers Jours » et que suivra un royaume millénaire.

Pour pouvoir accomplir avec zèle et dans les traditions leur mission constructive, les Mormons doivent s’abstenir d’absorber des excitants (drogue, alcool, café, thé, tabac, etc…); la polygamie a été abolie officiellement en 1890.

Le Temple constitue le centre un vaste quadrilatère situé au cœur de Salt Lake City :  Temple Square. Cet imposant édifice de granit  fut érigé entre 1853 et 1893. Il compte six tours, mesure 57 m de long, et la tour médiane Est est haute de 64 mètres. Elle est surmontée de la statue dorée de l’ange et prophète Moroni. Le Temple ne se visite pas. Il est réservé aux membres de l’Eglise, pour des cérémonies particulières telles que les mariages ou commémorations.

Joseph Smith

Joseph et Emma Smith

Brigham Young

This is the Place

Les Apôtres Pierre, Jacques et Jean confèrent à Joseph Smith l' »Autorité et le pouvoir », en 1928, au cours de ce que l’on appelle la restauration de la Prêtrise de Melchizedek.

Le 15 mai 1829, Joseph Smith et Oliver Cowdery se rendirent en forêt pour prier. Un messager, raconta Joseph Smith, « Descendit du Ciel dans un nuage de lumière ». Le Messager était Saint Jean Baptiste, qui avait baptisé Jésus dans le Jourdain. Saint Jean Baptiste leur confère l’Aaronic Priesthood, absente du monde depuis des siècles, les autorisant à baptiser pour la rémission des pêchés.

Le Tabernacle

Le Christ du North Visitors Center. Une statue du Christ haute de 3,35 mètres.

Adam et Eve

Noé prêche et sous les quolibets de la foule qui refuse de croire que la vengeance divine va s’abattre sur les hommes…

L’ange Gabriel et Marie

Maison de Brigham Young.

Beehive House – Portrait de Brigham Young

Beehive House

Beehive House – Chambre de Brigham Young

La famille se réunissait dans le salon, cette pièce éclairée à la lueur de bougies pour discuter, faire de la musique ou lire la Bible.

« Le Château des Fées » est le nom donné à ce salon par les enfants de la famille qui se dissimulaient pour observer les invités de leurs parents.

Une pièce aménagée avec des meubles achetés en France en 1875 et qui étaient destinés à la « maison Gardo » située en face de la Behive House.

Reconstitution (les meubles ne sont pas d’origine) d’une chambre ayant été occupée par des fils de Brighm Young.

Reconstitution à Beehive House d’une salle de classe telle qu’elle pouvait être lorsque l’instruction était dispensée dans la voisine « Lion House », avant qu’une véritable école ne soit construite.

La table de cette salle à manger fut faite pour Brigham Young à partir de la structure en bois d’un chariot bâché de pionniers (un Conestoga wagon).

Une cuisine aux élément les plus modernes de l’époque, dans laquelle étaient préparés les repas pour les sept membres de la famille et pour les vingt membres du personnel que comportait l’ensemble de la propriété de Brigham Young.

La pièce destinée aux importantes réserves nécessaires à l’alimentation de la famille, du personnel et des invités.

L’aménagement de cette pièce de réception fut revu en 1888 par un fils de Brigham Young. Les meubles et décorations sont plus récents.

La visite de la maison de Brigham Young se fait en compagnie de deux « soeurs » de l’Eglise de Jesus-Christ des Saints des Derniers Jours.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.