Ne manquez pas !
Accueil / Ouest / San Francisco

San Francisco

San Francisco
4.5 (89.23%) 13 votes

Bâtie sur 42 collines , entourée de trois côtés par l’eau, San Francisco possède, avec son mélange d’architectures ancienne et moderne, une beauté et une élégance qu’atteignent peu de villes. Elle a d’ailleurs la réputation d’être la ville la plus agréable des Etats-Unis.

Bâtie sur 42 collines, entourée de trois côtés par l’eau, San Francisco possède, avec son mélange d’architectures ancienne et moderne, une beauté et une élégance qu’atteignent peu de villes. Elle a d’ailleurs la réputation d’être la ville la plus agréable des Etats-Unis. C’est une des destinations préférées des touristes Français en visite aux Etats-Unis.

Abandonnez votre voiture et ne vous laissez pas rebuter par les collines. Les transports publics sont parfaits : taxis, bus et les merveilleux cable cars , tramways à crémaillère qui grimpent et dévalent les collines à 15 km à l’heure et ponctuent chaque arrêt d’un véritable carillon de coups de clochette.

L’une des grandes villes les plus appréciées des Etats-Unis, San Francisco séduit pour la beauté de ses paysages urbains étagés sur une succession de collines, pour ses attractions culturelles et pour ses multiples communautés.

Pour étendue qu’elle soit, San Francisco est agréable et facile à parcourir à pieds grâce à un excellent réseau de transports en commun dont la star incontestée est l’antique système de Cable Cars.
Les buts de promenade ne manquent pas : Golden Gate BridgeAlcatraz et Chinatown en sont les plus connus. Mais vous découvrirez aussi avec plaisir Union Square (le cœur de la cité), les collines aux parfums italiens de North BeachFiserman’s WharfCastroJapantown ou Mission District.

Une Page d’Histoire
Au début du 16e siècle un navigateur portugais, puis en 1579 le navigateur anglais Sir Francis Drake lors de son voyage autour du monde, enfin en 1763 le gouverneur espagnol de la Californie du Sud, Gaspar de Portola auraient repéré l’actuelle baie de San Francisco; mais on attribue sa véritable découverte à l’Espagnol Juan Manuel de Ayala, en l’an 1775.

Après que les espagnols eurent installé, en 1776, un avant-poste militaire (presidio) à la Porte d’Or, le Mexicain Juniperro Serra, un père franciscain fonda avec d’autres moines, au sud du camp milaitaire, une mission qu’il nomma San Francisco de Asis.
A l’ouest de cette mission naquit, à l’emplacement où se trouve aujourd’hui Chinatown, le village de Yerba Buena, qui ne prit de l’extension qu’à partir de 1835 pour devenir, grâce à l’aménagement d’un port, un lieu important pour le transit des marchandises.

En 1821, le territoire tomba sous la domination du Mexique, mais en 1845, l’équipage du navire de guerre américain Portsmouth en prit possession. L’année suivante l’endroit prit le nom de San Francisco.

Lorsqu’on découvrit de l’or en Californie en 1848, l’agglomération ne comptait que cinq cents habitants. La ruée vers l’or contribua au développement de la ville, qui comptait 150 000 habitants en 1870. L’essor économique fut considérable au point que l’administration ne parvint pas à en maîtriser les excès. La ville fit un nouveau bond en avant avec l’ouverture de la première ligne de chemin de fer transcontinentale en 1869.

Durant le dernier quart du 19e siècle, de gros efforts furent mis en oeuvre pour aménager l’impraticable pays des collines et pour assécher les régions marécageuses de la baie.

Le tremblement de terre du 18 avril 1906, qui fut suivi de trois

jours d’incendie, freina singulièrement l’essor de la métropole du Pacifique. Environ 28 000 maisons du quartier principal des affaires, et une grande partie du quartier chinois furent détruits sur un espace de plus de 10 km². La catastrophe fit plus de 400 victimes.

La reconstruction était presque achevée quand se tint, en 1915, la Panama-Pacific International Exposition organisée à l’occasion de l’ouverture du canal de Panama.

A partir de cette époque, San Francisco connut un développement constant. En 1930, la ville comptait 634 000 habitants.

Avec la construction des deux grands ponts de la baie (Oakland Bay Bridge en 1936 et Golden Gate Bridge en 1937), la communauté des villes entourant la baie de San Francisco devint encore plus étroite.

A découvrir à San Francisco
La ville nord-californienne regorge de lieux à visiter et d’activités à essayer, comme les fameux vélos-tandem pour flâner le long de l’Embarcadero, la location de cerf-volants pour profiter de la plage d’Ocean Beach en famille ou encore un pique-nique tranquille à l’abri au milieu de la végétation du Golden Gate Park.

Il y en a pour tous les goûts et tous les âges. Des hôtels de tout standard sont disponibles à travers San Francisco et quel que soit le quartier, l’accès aux incontournables sera facilité par le réseau de transports en commun de la ville. Les bus et trams sont utilisés quotidiennement par les habitants de la ville et ne peuvent qu’être conseillés aux visiteurs. Voici une liste des sites à ne pas manquer à San Francisco :

Cable cars – Market Street – Civic Center – Mission Dolores – Twin Peaks – Union Square – Nob Hill – Japanese Cultural and Trade center – Chinatown – Montgomery Street – Jackson Square – Pacific Coast Stock Exchange – Embarcadero – Bay Bridge – Ferry Building – Telegraph Hill – Russian Hill- Fisherman’s Wharf – The Cannery – Maritime Museum – Ghirardelli Square – Alcatraz Island – Palace of Fine arts – Presidio – Golden Gate Bridge – Lincoln Park – Seal Rocks – Golden Gate Park.

The Financial District, le quartier des affaires de San Francisco se situe autour d’Union Square, dans le quadrilatère formé par Geary, Powell, Post et Stockton streets. C’est le quartier des hôtels de luxe et des grands magasins.

Au 352 Grant Avenue, à deux pas d’Union Square, un café-bistro au style classique inspiré des cafés parisiens.

Une visite à Alamo Square, dans le quartier de Haight Ashbury, l’ancien quartier hippie de San-Francisco, permet de découvrir les célèbres maisons de style victorien avec en arrière-plan les gratte-ciel du quartier des affaires.

Les merveilleux cable cars , tramways à crémaillère qui grimpent et dévalent les collines à 15 km à l’heure et ponctuent chaque arrêt d’un véritable carillon de coups de clochette. Trois lignes sont en activité, affrontant des côtes pouvant atteindre 21% : De Market Street à Fisherman’s Wharf en passant par Nob Hill ou Russian Hill, et du quartier Chinois au quartier des affaires.

Du Presidio à l’Embarcadero, cette longue artère s’étend sur les collines de San Francisco. La rue est particulièrement célèbre pour sa portion sinueuse, dont les huit virages escaladent Russian Hill. Lombard street est pour cette raison considérée comme la rue la « plus sinueuse des Etats-Unis ».

Cette colline portait autrefois en son sommet un système de télégraphie optique, remplacé par la suite par l’actuelle Coit tower à la forme de lance de pompier.

Du haut des collines la vue s’étend sur le Golden Gate Bridge et la Baie de San Francisco.

Au beau milieu de la Baie de San Francisco, Alcatraz, le pénitencier réputé duquel toute tentative d’évasion était vaine.

Les bateaux de la Blue and Gold Fleet Cruise Adventure vous conduise à la découverte du Golden Gate Bridge, de l’Ile d’Alcatraz et de la baie de San Francisco.

Golden Gate Bridge (le pont de la Porte d’Or). Vue incomparable sur la ville, la baie et l’ile d’ Alcatraz Un trottoir permet aux promeneurs de «marcher sur l’Océan Pacifique» par-dessus le demi-mile du Golden Gate Strait.

Au bout de l’Embarcadero, le Ferry Terminal, avec des départs réguliers pour Oakland, Sausalito ou Vallejo.

Un lieu de promenade très apprécié, avec vue imprenable sur une des plus belles baies du monde.

Des moyens de transports divers et plaisants vous permettront de laisser votre voiture au parking pour visiter San Francisco.

A découvrir, avec ou sans enfants cet étonnant musée de la science, de l’art et de la perception humaine… Vous le trouverez sur Fisherman Wharf.

L’Aquarium de la baie est sans doute l’un des plus beaux des Etats Unis. Vos enfants pourront approcher les poissons comme ces raies, curieuses et amicales.

Dans un bâtiment dessiné par l’architecte suisse Mario Botta, la première collection d’art moderne de l’Ouest des Etats-Unis.

Au cœur du Golden Gate Park, le Musée Kimball d’Histoire Naturelle, le Planétarium Morrison, et l’Aquarium Steinhart.

Chinatown, la ville chinoise de San Francisco, est située à l’ouest du quartier des affaires. Elle constitue la plus grande communauté orientale hors d’Asie.

Juste à l’ouest de Fisherman’s Wharf se trouvent deux quartiers joliment rénovés : Ghirardelli Square et le Cannery. Les immeubles de briques, autrefois en ruine, ont été transformés en patios commerçants remplis de boutiques élégantes, de galeries et de restaurants.

Sur Hyde Street Pier, une fantastique collection de vaisseaux anciens à visiter.

Arrêtez-vous à Fisherman’s Wharf, où des centaines de bateaux de pêche vendent leurs prises toutes fraîches.

A Fisherman’s Wharf, vous pourrez dîner dans un des excellents restaurants qui longent le quai. On vous y servira des plats délicieux et originaux : steaks d’alabone (mollusque californien), crabes Dungeness et sourdough bread, un pain fait selon une recette remontant à l’époque de la Ruée vers l’Or.

Au pieds des collines de San Francisco, les promeneurs se pressent au crépuscule pour observer les Sea Lions.

Traversée du sud vers le nord du magnifique Pont de la Porte d’Or. De l’autre côté du pont se trouve Sausalito, agréable colonie d’artistes. Rues étroites, maisons accrochées aux falaises, nombreuses boutiques et restaurants; très belle vue sur San Francisco et la Baie.

Construit entre 1933 et 1937 par l’architecte Joseph Strauss, ce pont à la célèbre couleur rouge-orangé fut édifié pour enjamber le détroit connu sous le nom de « Porte d’Or » par lequel les navires de haute mer pénètrent dans la baie de San Francisco.

Les derniers rayons de soleil sur la Baie de San Francisco…

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.