Ne manquez pas !
Accueil / Ouest / Lassen Volcanic National Park

Lassen Volcanic National Park

Lassen Volcanic possède une cinquantaine de lacs disséminés au cœur d’une région boisée, et des montagnes presque aussi nombreuses.

 

Il est dominé par Lassen Peak, volcan dont une route panoramique, Park Road, fait presque complètement le tour.

Un parc réputé pour ses grandes prairies aux fleurs sauvages, ses sommets, la clarté de ses lacs de montagne, et les phénomènes volcaniques facilement observables par les visiteurs, au cœur de paysages lunaires, dominés par l’ocre de la terre et le jaune des sources sulfureuses.

 

Les dernières éruptions de Lassen Peak, sommet du parc avec ses 3 181 m d’altitude, ont commencé en 1914, après un assoupissement de 400 ans, et se sont poursuivies par intermittence pendant 7 ans.

On vit alors des langues rougeoyantes de lave ruisseler hors du cratère et dévaler les pentes, faisant fondre au passage les neiges hivernales et les transformant en un énorme fleuve de boue qui charriait des rochers de 30 tonnes.

Projetant dans le ciel des volutes de vapeur et de cendres noires qui atteignaient parfois 8 000 m, les coulées parcoururent un long chemin avant de s’immobiliser et de se figer.

Actuellement, le volcan Lassen est en repos, mais les spécialistes affirment que de nouvelles éruptions sont tout à fait possibles.

Le parc compte un grand nombre d’autres volcans, de divers types géologiques, parmi lesquels Cinder ConeProspect Peak ou Mount Tehama.

L’activité hydrothermale – Bumpass Hell

Les sentiers de randonnée permettent de découvrir les pentes dégagées et de voir les sources chaudes d’où s’échappent, en sifflant à travers la neige, de brûlantes vapeurs sulfureuses.

Le secteur le plus apprécié est celui de Bumpass Hell où sont concentrés de nombreux puits de boue, à la surface desquels viennent crever d’énormes bulles, et où l’on peut observer  des fumerolles et divers phénomènes naturels dus à la perpétuelle activité souterraine.

L’aménagement de passerelles en bois permet aux visiteurs de se déplacer sans risque mais aussi de protéger les sols extrêmement fragiles.

Cet endroit porte le nom d’un chasseur qui, inexplicablement, commit la tragique erreur de plonger sa jambe dans un puits de boue en ébullition. Une randonnée de 5 km aller/retour permet de découvrir le site.D’autres activités de ce type peuvent être observées à Devils Kitchen, à Boiling  Spring Lake, à Cold Boiling Lake ou à Sulphur Works.

Naturellement, c’est l’été que la plupart des visiteurs viennent chercher évasion et détente parmi les paysages volcaniques, les lacs aux eaux bleutées et les forêts d’essences persistantes aux senteurs balsamiques.

Lassen Volcanic est situé à 7 miles au nord-est de Mineral, en Californie, et à 50 miles à l’est de Red Bluff sur la Highway 36, et à 50 miles à l’est de Redding, sur la Highway 44.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.