Ne manquez pas !
Accueil / Ouest / Tacoma, un port Mythique

Tacoma, un port Mythique

Moins célèbre et moins visitée que ses voisines Seattle et Olympia, respectivement au nord et au sud, Tacoma est une cité portuaire dont le seul nom fait rêver les passionnés de grands voyages et les amoureux de la mer et des bateaux.

La chanson d’Hugues Auffray, elle-même tirée d’une chanson de marins hollandais, n’y est sans doute pas pour rien : le nom de Tacoma sonne à nos oreilles comme celui d’un port du bout du monde, à l’égal de Valparaiso, Halifax ou  Sidney, une étape obligée sur la route de l’aventure.

Entre les rives du Pudget Sound, et les sommets enneigés du Mont Rainier, Tacoma est, avec près de 200 000 habitants, la troisième ville la plus peuplée de l’Etat de Washington (derrière Seattle et Spookane).

Bras océanique abrité, le Pudget Sound s’enfonce profondément dans la partie ouest de l’Etat de Washington, entre le continent et la Péninsule Olimpic. Un remarquable abri naturel qui fit le succès commercial du port de Tacoma, associé au fait que l’emplacement fut choisi au 19e siècle comme terminus occidental du Northern Pacific Railway.

La ville connut une période de déclin au milieu du 20e siècle. Crise économique et désertification des centre-ville eurent raison de son dynamisme au point de lui donner un aspect triste et délabré.

Le renouveau se fit au cours des années 1990 et jusqu’au premières années du 21e siècle, avec un ensemble de travaux et la création d’établissement culturels.

Le Port de Tacoma
L’activité maritime dans ce secteur du Puget Sound (Commencement Bay) existait depuis les années 1850, avec le commerce de bois entre l’Etat de Washington et San Francisco. L’endroit était bien abrité, suffisamment profond, et pouvait accueillir une cinquantaine de navires simultanément.

La création d’une véritable structure portuaire fut décidée en 1918, et le premier navire entra dans le port en 1921. Le port de Tacoma ne dépassait alors pas la surface d’un hectare.

Sa taille est mille fois supérieure aujourd’hui, puisqu’il s’étend sur 975 hectares, répartis entre terminaux portuaires, entrepôts, usines, centrales de distribution, l’ensemble relié par un important réseau routier et ferroviaire.

Tacoma est l’un des principaux ports de la côte ouest des Etats Unis (avec Los Angeles, Long Beach, Oakland et Seattle) et le sixième plus grand port à conteneurs d’Amérique du Nord. Une grande partie de son trafic se fait en provenance et à destination de l’Alaska.

Le port de Tacoma peut être visité individuellement au moyen d’un véhicule personnel, à condition de se limiter aux voies de circulation autorisées. Des panneaux explicatifs sont disposés à divers endroits, et des tours de deux à trois étages permettent d’avoir une large vue sur les installations portuaires.

Des visites organisées, gratuites, d’une durée d’une heure 15, sont organisées une fois par mois par l’administration du port. Une fois par an, durant la Tacoma Maritime Fest (3e week-end de septembre), sont organisées des visites du port en bateau.


Le Musée du verre

On y accède en empruntant le « Bridge of Glass » qui enjambe l’Interstate 705, au niveau d’Union Station. Ouvert en 2002 dans le cadre du programme de rénovation du centre historique de Tacoma, il est l’oeuvre de l’architecte canadien Arthur Erickson. Un bâtiment dont un haut cône entouré d’une large volée d’escaliers extérieurs est l’élément caractéristique. A l’intérieur, une collection d’œuvres en verre du 20e et du 21e siècle, parmi lesquelles de nombreuses pièces signées Cappy Thompson.


Point Defiance Park

Le deuxième plus grand parc des Etats-Unis après Central Park. On y trouve une forêt, des jardins, un zoo, un aquarium, un musée, une plage, des aires de jeu et de sports et un grand nombre de sentiers de randonnée.

Le musée d’histoire de l’Etat de Washington

Fondé en 1891, il regroupe et présente les pièces historiques les plus importantes relatives à l’histoire de l’Etat.


Union Station

Bâtiment historique, surmonté d’un dôme de cuivre, il fut inauguré en 1911 comme terminus des lignes transcontinentales de la Northern Pacific Company. Une élégante construction de style « Beaux-arts« , contemporaine d’une autre gare du même style, Grand Central Terminal à New York.

A découvrir aussi à Tacoma, le Tacoma Art Museum, le musée LeMay de l’automobile et le Tacoma Dome, grande salle destinée à des événements musicaux ou sportifs.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.