Ne manquez pas !
Accueil / Ouest / Crater Lake National Park

Crater Lake National Park

Crater Lake National Park
3 (60%) 3 votes

Crater Lake doit sa célébrité à son lac profond de presque 600 m, dont les eaux d’un bleu étincelant emplissent le cratère d’un volcan éteint.

Crater Lake doit sa célébrité à son lac profond de presque 600 m, dont les eaux d’un bleu étincelant emplissent le cratère d’un volcan éteint.

Du haut des parois de lave qui l’enserrent, on embrasse d’un coup d’œil les 53 km² de ce miroir circulaire, aux eaux saphir provenant de la pluie et de la fonte des neiges.

C’est à Rim Village, 2 163 m d’altitude, que se trouve le point de vue le plus renommé : le lac, serti dans un paysage d’une exceptionnelle magnificence, y apparaît sous son meilleur angle. Là, chaque été, les rangers du parc retracent pour les visiteurs les origines et l’histoire de Crater Lake.
II y a plus de 60 millions d’années, ce secteur méridional de l’Oregon était couvert d’une mer tropicale peu profonde et grouillante de vie aquatique. Plusieurs périodes suivent. Tout d’abord, les poussées tectoniques font peu à peu reculer la mer vers l’ouest et forment la chaîne montagneuse des Cascade (Cascade Range), qui s’étend du Canada à la Californie.
La Chaîne des Cascades, constituant une barrière naturelle entre l’air humide venant du Pacifique et les régions de l’est. Ces régions perdent alors progressivement leur épaisse couverture forestière et se désertifient.

Enfin, il y a près d’un million d’années, des éruptions extrêmement violentes font surgir plusieurs grands volcans. Tous s’éteignent prématurément, à l’exception d’un seul, qui poursuivit son activité jusqu’au moment où, il y a 6 600 ans, il se détruisit lui-même et donna naissance à Crater Lake : les gaz qui s’étaient amassés à l’intérieur du volcan jaillirent au dehors, entraînant avec eux une masse énorme de lave spumescente. Un énorme gouffre subsista à la place du magma en fusion, et finalement les matières solidifiées, qui s’élevaient à plus de 1.800m, s’y effondrèrent, une fois le calme revenu.
Ce cône volcanique aujourd’hui disparu, et dont la hauteur est estimée à 3 657 mètres, reçut rétrospectivement en 1896 le nom de Mazama.
Avec sa profondeur de 592 mètres, Crater Lake est le lac le plus profond des Etats-Unis et le neuvième plus profond au monde.
Le bleu intense du lac intrigue toujours les touristes. Cette couleur extraordinaire est principalement due à la pureté absolue de l’eau, qui permet à la lumière de se décomposer en un spectre très large; lorsque les rayons du soleil pénètrent profondément dans l’eau, le rouge, l’orangé, le jaune et le vert du spectre sont réfractés et absorbés, le bleu, la teinte la plus sombre, demeurant seul à se trouver réfléchi à la surface.

La seule voie d’accès aux rives du lac est la piste Cleetwood Trail, qui bifurque à partir de Rim Drive, la route de 53 km entourant le lac. Le chemin descend de 230 m sur un parcours de 1,8 km.

Une randonnée fort agréable qui permet d’accéder à Cleetwood Cove. C’est le seul endroit facile d’accès (et autorisé) pour se baigner dans les eaux de Crater lake, où pour y pêcher la truite Arc-en-ciel où le saumon Kokanee. La pêche est autorisée, sans permis ni licence, et sans limites de prises. Il est seulement requis de n’utiliser que des appâts artificiels.

A partir de Cleetwood Cove, un tour du lac en bateau donne la possibilité de pénétrer au cour du cratère et d’admirer de près ses murailles de lave multicolore.
On admire au passage Phantom Ship Rock (le Rocher du Bateau Fantôme ) qui, de loin, semble vraiment naviguer sur les eaux calmes, et l’on s’arrête généralement à Wizard Island (l ‘île du Sorcier ).
Ce volcan dans un volcan est apparu après la destruction du Mazama et il fumait encore il y a moins de deux cents ans, aux dires des Indiens Klamath. Les membres de cette tribu considéraient que le volcan était la demeure du Grand Esprit, Liao.

D’après la légende, Liao avait «jeté la mort» à un jeune guerrier coupable d’avoir tué une «créature du lac» et il avait promis le même sort à tous ceux qui oseraient plonger le regard dans son antre liquide.

Cette menace, les groupes de promeneurs l’ignorent allègrement lorsqu’ils débarquent sur l’île pour suivre la piste de 2 km qui conduit au sommet. De là, ils peuvent s’enfoncer de 27 m dans le cratère.
De Rim Drive partent quelque 50 km de pistes et 200 km de sentiers qui pénètrent au cour de forêts à feuillage persistant. On peut aller ainsi dans le jardin aux fleurs sauvages de Castle Crest où les orchidées, les violettes, les ancolies, les asters et des centaines d’autres plantes sont signalées par de petites pancartes.
Une randonnée non moins attrayante (3 km) conduit à la tour de détection d’incendies située sur le Mont Scott (2 730 m) d‘où le panorama est l‘un des plus beaux du parc, la vue s‘étendant à 160 kilomètres par temps clair.
Le sentier de Discovery Point mène à l’endroit où, en 1853, un jeune prospecteur de mine, John Hillman, découvrit le lac. Émerveillé par le bleu profond de ses eaux il le baptisa « Bleu Foncé » (seize ans plus tard, un groupe de visiteurs venus de Floride suggéra le nom actuel, qui fut adopté à l’unanimité).
Les vertes prairies et les forêts de pins blancs du parc sont autant de sanctuaires où vit une faune abondante. Les blaireaux, les lynx, les coyotes et les couguars sont nombreux, mais on n’a guère de chances de les rencontrer.

En revanche, on voit souvent depuis la route, de magnifiques renards roux et des marmottes à ventre jaune sautant de roche en roche. Les écureuils à pelage fauve sont familiers : ils s’approchent pour ramasser leur part des restes laissés par les randonneurs. Avec un peu de chance il est aussi possible d’admirer les craintifs faucons pèlerins et les aigles chauves ou dorés.

Crater Lake National Park est situé au sud de l’Oregon, sur la ligne de crête de la Chaîne des Cascades, à 100 miles de la côte pacifique.
On peut se loger sur les deux terrains de camping du park ou dans deux lodges : Crater Lake Lodge et Mazama Village Motor Inn.
Enneigées une bonne partie de l’année, les routes du parc sont généralement dégagées à partir de mai, et elles le restent jusqu’à octobre.

C’est à Rim Village, à 2 163 m d’altitude, que se trouve le point de vue le plus renommé : le lac, serti dans un paysage d’une exceptionnelle magnificence, y apparaît sous son meilleur angle. Là, chaque été, les rangers du parc retracent pour les visiteurs les origines et l’histoire de Crater Lake.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.